Sénégalités

Les 7 types de voyageurs en partance pour le Sénégal

Le Sénégalais et la discipline: une longue histoire d’amour….

arton3424

En général, dès que l’avion touche terre, tous les sénégalais s’empressent de détacher leur ceinture de sécurité, avant que le signal ne soit éteint, comme si cela allait leur permettre de descendre de l’avion plus rapidement.

giphy

Les vols vers le Sénégal sont composés de 75% de sénégalais, 20% de toubabs et 5% de ceux qu’on pourrait juste mettre dans la catégorie ‘’Autre, prière de spécifier’’ (#akksamafitt). J’ai remarqué que le bus qui conduit les passagers de l’avion à l’aéroport est toujours rempli tel un car rapide à l’heure de pointe, et il y a toujours des bus vides à côté? Pourquoi?

J’ai pu déceler 7 types de personnages—les 7 magnifiques :

1. Fatou Garcia—mince, elle a les cheveux soit longs jusqu’aux fesses (ce sont les siens, après tout, elle les a achetés), ou très courts (à la garçon/nappy après le big chop), teint noir comme la nuit, Fatou tékkina: mari blanc, détentrice d’une double nationalité depuis peu, avec en bonus un enfant métisse avec de beaux cheveux bouclés qui ne parle pas Wolof parce qu’il/elle ne vient au Sénégal que pour les vacances chez ses grands-parents, kër mame. Fatou a quitté le Sénégal après s’être exercée à tresser en utilisant ses cousines comme cobayes. Elle a actuellement son propre salon de coiffure, qui deviendra bientôt un complexe. Son mari est fier de son diamant noir et il la contemple avec admiration, les yeux amoureux ; quant à elle, elle l’aime à sa manière surtout qu’il n’est pas patriarcal, autoritaire, polygame et sexiste comme la majorité des hommes sénégalais. Il porte un pantalon ndiakhass; en effet il s’est bien intégré à la société sénégalaise, il fait partie de la famille maintenant.

2.Le gang des GPs (gratuité partielle): les GPs sont la poste aérienne humaine du Sénégal, vous les connaissez, vous les avez utilisés sans doute, vous avez peut- être reçu des colis par leur biais. Généralement des femmes, les GPs sont payées au kilogramme et elles se chargent de transporter vos commissions pour la famille, non sans lémou pour atténuer les risques de pertes. Elles bénéficient de billets spéciaux à prix réduits. Elles ont souvent des excédents. Je suis toujours abasourdie par le type de colis que les GPs transportent. J’en ai déjà rencontré une qui transportait parmi ses mille bagages à main de la salade, du chou-fleur, des pommes, des poires, et du poulet rôti. Pourquoi ? Qui envoie des légumes au Sénégal ? Et à qui ? Bordel.camion-surchage-afrique.jpg

3.Ablaye: c’est l’homme qui malgré un statut légal est quand même inquiet. Il porte un béret et un costard/ ou un boubou sous un manteau : les uniformes officiels des sénégalais de l’extérieur. Il n’a pas été à Dakar depuis près de 10 ans, il n’a pas encore vu l’autoroute à péage. Il n’a pas réussi à dormir dans l’avion à cause de l’anticipation. Si vous aviez l’intention de dormir et que vous vous êtes retrouvés assis à côté de lui, il a dû sympathiser et a jugé nécessaire de vous raconter sa vie et qui sait, même échanger les numéros. Il est possible qu’il prétende connaitre quelqu’un de votre famille éloignée. Il ne parle probablement que Wolof et la langue de son pays d’accueil. J’ai déjà était assise à côté d’un Ablaye. Mon Ablaye était Peulh, il parlait donc Peulh et portugais (mon vol en provenance de Londres avait transité à Lisbonne). Certains Peulhs me fascinent, ils ont dû boire le même élixir que les casamançais qui recherchent leur indépendance depuis mathusalem et ils aiment frustrer les gens comme moi en leur parlant automatiquement Peulh même s’ils parlent wolof, la langue nationale qui brisent les barrières dans notre petit pays de 12 millions d’habitants mais qui régurgitent de groupes ethniques. Ils sont “les plus beaux” après tout….

4.Toubab 1: Moustapha Tom. Il est qualifié pour être le mari de Fatou car c’est un aventurier qui a le béguin pour les choses exotiques. Il a acheté un Djembé même s’il ne sait pas comment en jouer, et il parle un peu Wolof: “na na def? ma ni toudou Tom mais légui Moustapha“. Il a changé de nom parce qu’il a changé de religion pour pouvoir épousé Fatou, considérée par beaucoup comme niak kilifa. Heureusement, « Tom toubneu, toubab bou bakhla », diront-ils.

5.Toubab 2 : Voici Gontran, qui est devenu plus tard Moussa Ndiaye. Il a créé un blog en ligne et il y décrit ses aventures sénégalaises, au sens propre. Il se déplace en car rapide, parce que cela fait plus local et il est plus intéressant de raconter qu’on se déplace en tombeaux ambulants qu’en taxi. Il était content de la température au Sénégal même s’il n’avait pas prévu de suer comme ça. Il adore sa famille d’accueil (qui lui diweul son pain thon le matin) et part souvent à la découverte du pays, dans des endroits (#beureup) que les sénégalais eux-mêmes ne connaissent pas. Afrique rime avec village, qui a envie d’y aller pour voir des immeubles ? Moussa préfère largement l’Afrique telle que représentée par Google Images. playing-drums-loving-happy-drum-player-closeup-image-funny-bearded-man-colorful-shirt-holding-african-standing-49968530.jpg

6.Toubab 3 : elle s’appelle Jeanne mais elle s’est rebaptisée Thioro Diouf. Elle s’est tressée et c’est douloureux à regarder. Elle a les cheveux trop fins pour se tresser à la Sénégalaise mais elle est décidée à s’intégrer à travers un look exotique. rs_634x1024-130903131232-634_Kim-Kardashian-Braids_ms_090313.jpgElle s’est trouvé un petit ami tout noir avec des dreadlocks qu’elle a rencontré sur la corniche alors qu’elle se baladait un dimanche matin. Elle a toujours voulu tester la théorie sur la virilité des hommes Africains. Il est musclé. Quant à lui, on va juste dire qu’il a trouvé un moyen moins dangereux que le bateau pour se délivrer de l’Afrique. #békoor Je me suis toujours demandé comment les toubabs font pour continuer à se faire avoir. Je reste convaincue qu’il existe un manque de solidarité notoire entre les toubabs. Il est temps que l’une d’elle crée une page Facebook, une brochure, un groupe de soutien, bon sang !

7.Mon genre : l’antisociale, celle qui observe tout le monde, sans excédent de bagages, style particulier me rendant pas assez sénégalaise aux yeux de certains, mais à moins de faire partie du Comité d’Approbation de l’Authenticité Sénégalaise, j’ai bien peur de m’en foutre, hélas.  Je fais partie de celles qui ne portent pas toujours l’habit traditionnel le vendredi, pas parce que je ne l’aime pas, au contraire, plutôt par paresse de repasser. #teamsouventfroissé

IMG_8097.JPG

Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

25 Comments


  1. Good

    December 14, 2015 at 11:15 am

    Topissime comme d’habitude.
    Il manque le nouveau “jeune cadre” qui se plaint de tout et de rien des qu’il pose pied à l’aeroport :la queue,la chaleur…

    Reply

    • NK

      December 14, 2015 at 11:47 am

      merci bcp! hahaha je vois de qui tu parles, il faudra que je le rajoute!

      Reply

  2. ahmadou

    December 14, 2015 at 12:19 pm

    Tu as oublié cette dame là (je n’ai rien contre elle deh) qui voyage avec ses cinq enfants qui te salopent ton voyage en t’empêchant d’entendre le son de ton film et qui ne peuvent rester tranquille durant tout le voyage sous l’œil abattu de la maman. Et bizarrement, ils ont toujours 40 valises……

    Reply

    • NK

      December 14, 2015 at 12:29 pm

      hahaha dafa ndiabot

      Reply

  3. Fatma Benoit

    December 14, 2015 at 12:20 pm

    C’est que moi je t’aime quoi!!!!!!

    Reply

    • NK

      December 14, 2015 at 12:29 pm

      ça tombe bien, moi aussi

      Reply

  4. NK

    December 14, 2015 at 12:29 pm

    thanks! lool

    Reply

  5. Yellachou

    December 14, 2015 at 1:38 pm

    Lol trop vrai

    Reply

  6. Tima Freshboundow

    December 14, 2015 at 3:06 pm

    je me reconnais tellement dans le ”mon genre”:)

    Reply

  7. Naishou

    December 14, 2015 at 3:39 pm

    Sans compter le “venant” (generalement d’Italie ou d’Espagne) qui voyage avec sa casquette vissée sur la tête et parle très fort pendant TOUT le vol non stop avec les autres venants chacun voulant “blow” sur sa situation personnelle…

    Reply

  8. Lissa

    December 14, 2015 at 3:53 pm

    Comme chaque lundi, je n’en peux plus. Je suis une “fan fanatique xD” de tes écrits…

    Reply

  9. bintoobintoo

    December 14, 2015 at 4:12 pm

    mdrr tu as oublié aussi celle ou celui qui prend l’avion pour la premiere fois

    Reply

  10. yellowberry

    December 14, 2015 at 6:52 pm

    Article super intéressant! (comme tout les autres d’ailleurs)
    Diarama Purple Berry 😉

    Reply

    • NK

      December 14, 2015 at 6:53 pm

      Merci!

      Reply

  11. Marieme

    December 14, 2015 at 7:31 pm

    Il ya aussi les GP qui ont toujours des excedents de bagages et qui sarahtou les “mon genre” pour les enregistrer à leur place…
    J’aime bien ton livre by the way!

    Reply

  12. Didii

    December 15, 2015 at 2:35 pm

    je lis cet article le jour meme ou jvoyage et jm vois bien parler d mon expérience daujdui hahaaa. Dabitude je ne suis pas insociable mais jm suis bien reconnu ds le numero 7 d tn article ! Jregardais tt le monde d un air effaré entre les excedents d bagages par ici la bousculade pour entrer ds lavion par laba (comme si on ne pouvait pas le fair dans lordre). Bref avant le vol jm disais “Non senegalais mom dou changer!! Lol” On a eu un atterrissage tres difficile sur Dakar entre zone de turbulence et un violent contact avec le sol on eu droit a des “woooooooyyy sama ndeye” et des commentaires du genre “dafa warone wagni vitess bi bala muy wathieu” (euhh.. Ok! Tu es devenu pilote mintnan? Lol). Tt ca pour dire ke j’ai adoré l article jm sui bien reconnu dedans et jai vu fatou garcia long cheveu mari blanc et enfant, ablaye toubab 1 ak gni cii topp hahaaa.

    Reply

    • NK

      December 16, 2015 at 11:45 am

      lol je suis dead, bon voyage!

      Reply

  13. Mba

    December 16, 2015 at 2:21 am

    Loooooooool well done! Mais il y a Ndoumbé aka Charlotte D’ ernevilles pour qui prendre l’avion est un événement donc sort la panoplie de sagnser datant de 98 perchée sur des cuissardes qui ont clairement fait leur temps. Tu as envie de lui dire “Meuf massa d’avance pour le méchoui que tu seras à l’arrivée.” Mais hey dey dem Sénégal il faut defar bamou teupp….

    Reply

  14. Na

    December 18, 2015 at 6:19 pm

    Ah ah ah! Wakhati ngeu deugg. Merci waaye! J’ajouterai celui qui en veut pour son fric: dou bok accoudoir, dolilou jus …ak pain, latché zournal, couverture etc. Le bizness man no respect: dou faye téléphone dou faye ordi, sou hôtesse bi wakhé mouni sur tel voleeuh je le fais! Africa! Il y a aussi ceux qui te rendent triste comme cette femme qui pleurait devant ses enfants en quittant son pays sans pour autant pouvoir leur expliquer pourquoi. Ndeyssane

    Reply

    • nFR

      March 21, 2016 at 7:00 pm

      Et avec tous ses caprices le gars il voyage jamais en classe affaire ba parei di embeter le monde!!!!

      Reply

      • Na

        March 29, 2016 at 4:57 pm

        Surtoumaaaaant!! lol

        Reply

  15. Cheikh

    August 20, 2016 at 5:11 pm

    Foo faté le gars avec ses dieureudieuf Serigne Touba ou l’autre avec son costume blanc chaussures blanches en sueur ! last but not least, l’applaudissement à l’atterrissage, maquillage des nanas comme toi! louma fatté?

    Reply

  16. Minou

    August 20, 2016 at 5:47 pm

    Mane d meussou ma djegui aidaport (aéroport) lool

    Reply

  17. Nathalie

    August 21, 2016 at 10:42 am

    Excellent

    Reply

  18. Marieme 2

    August 21, 2016 at 12:10 pm

    Tu as oublié Siraka Danfakha, la femme qui est née/a grandi en Europe, et fait tout pour ressembler le plus possible à la conception qu’elle se fait d’une sénégalaise. Du coup dey guéner fond wou valise bi maanam une robe généralement rouge qui brille de mille feux (ou plus !) + des talons qui la torturent. Lettou lett you bess takk beu front bi di briller ndeyssane !

    PS. Bravo pour l’article ! “Mon genre” m’a eue, surtout que j’adore “Soufi, mon amour”

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

“Des gens sont morts… Prions pour les morts”

Note sur le contributeur: @Nattyseydi “NattySeydi est un ...