Random, Sénégalités

Et si on pouvait faire 3 tests de compatibilité avant de se marier ?

Imaginez un instant qu’un couple décide de se marier et qu’ils ont l’option de vivre ensemble un mois (ou plus) avant de confirmer leur désir de s’unir : une période d’essai avant de signer le contrat en quelque sorte.

Pour des besoins de respect de la culture et de la religion (et pour qu’on ne m’organise pas un ndeup), je vais vous demander de garder en tête que dans le Sénégal que je décris, le njaloo n’existe pas.

Suppositions de base :

1- La religion autorise le couple à emménager ensemble.

2-La culture autorise le couple à emménager ensemble.

3- Les personnes sont constantes: c’est à dire qu’elles ne vont pas changer après le mariage.

Oui, je suis sérieuse mais je suppose seulement *wink.

3d_woman_winking_ha.gifVous vous rappelez de la période des mariages temporaires? en 2010-2011? La multiplication des mariages à durée déterminée en ce temps là afin d’éviter “l’adultère et la fornication” (#m #d #r) ne m’a démontré que nous, sénégalais souffrons de frustration sexuelle et d’hypocrisie. Se marier pour quelques jours pour pouvoir bénéficier des avantages du mariage pour une période très courte, divorcer, et se remarier, tout cela avec la conviction que la religion l’autorise? Faut le faire!  Personne n’a essayé de vérifier si cela était effectivement approuvé par la religion, tellement cette solution était à la fois avantageuse et ridicule. (ex: On sait qu’il nous est interdit de manger du porc, mais lorsqu’on est en face d’un bon plat, on préfère ne pas savoir ce qu’on mange pour ne pas culpabiliser ou répondre de nos actes #sénégalaisdelextérieur)boy bye

Mais je diverge. 

Et si au Sénégal, on pouvait vivre ensemble avant de se marier, un petit test de quelques mois, approuvé par les deux familles en plus de la société pour permettre au couple de se découvrir. J’imagine 3 tests de compatibilité:

  1. Financier: tiraillés entre le moderne et le traditionnel, il n’est plus clair qui doit faire quoi dans la maison. Certaines femmes veulent la parité tant que ça ne concerne pas les factures. Certains hommes ne veulent rien entendre de la parité et ne s’occupent pas correctement du foyer financièrement. Les scénarii sont multiples et personnels.
  2. Sexuel: “yiiii NK!” C’est un sujet tabou donc faites comme si je n’avais pas dit que c’est une des raisons principales du divorce. Je vais compter jusqu’à 3 et on va tous xakataye du fait qu’au Sénégal, seules les femmes sont censées être vierges au mariage. 1,2 et 3! Laugh_4.gifTiraillés entre culture, religion et privilège, les hommes pensent que la religion n’interdit l’acte que pour les femmes. Pourtant c’est comme pour conduire un tandem, il faut être 2. Dans les termes du rappeur sénégalais Dip ”Goor bouy dévierger, woroul begn djigueenou 2ème main.” drops micUn test de compatibilité sexuel permettrait de régler un tas de problèmes. “Niom dé, déniou tass, ken khamoul lane la“. Certains couples ne vous expliqueront jamais la raison de leur séparation: insatisfaction? ambitions sexuelles trop acrobatiques? vices ingérables?
  3. Humeur: #djikko On connait tous ce couple qui est resté ensemble 10 ans avant de se marier et qui a divorcé au bout de 2 mois de cohabitation. Pourquoi? Un petit test permettrait de savoir si on a affaire à un homme paresseux, macho ou à une femme dépendante qui ne sait pas cuire un œuf. Kou nekk ak seu attente!

Je fais des suppositions pour mettre tout le monde à l’aise mais au fond, il y a plein de couples non mariés au Sénégal qui ont tous les avantages du couple marié sauf de vivre sous le même toit. Je ne parle pas des couples de sénégalais de l’extérieur qui vont vivre dans le même immeuble. L’un vivra au 1A, l’autre au 1B mais en vrai, ils dorment dans des appartements différents que lorsque la famille vient leur rendre visite. Ces sénégalais là qui vous diront “mane dale mouneutouma deuk Sénégal“. HIHI.

Mais je suppose seulement.

Ces couples, n’auront-ils pas plus de chances de résister au test du temps? Après tout, ils connaissent déjà tout des habitudes de l’autre et savent s’ils peuvent vivre avec ou pas.

Conséquences?

  • Baisse des divorces
  • Baisse des mariages
  • Meilleure connaissance des limites de soi

Mais je suppose seulement.

Note sur notre génération/ la génération poudre d’escampette: Avant, nos parents ne divorçaient pas, mais ça c’était avant. S’ils divorçaient, c’était vraiment que le dernier comprimé d’Ibupromougn avait été consommé. De nos jours, nous avons tendance à nous barrer beaucoup plus vite: oubi bount + poudre d’escampette.runaway-bride.jpg

Qu’en pensez vous? Vous ai-je scandalisé? “NK, vraiment….!” Quel autre test serez bénéfique pour faire durer les mariages, dans ce monde de suppositions évidemment?

ps: souscrivez au blog, que j’embellisse vos Lundi tous les Lundis!

 

 

Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

7 Comments


  1. Marième

    January 5, 2016 at 9:08 am

    12th sign of being un petit toubab…Kharal ma yott ngene fii before the comité des régulations des moeurs du Sénégal di fii tew.. *yott guene closing the door ndannkkk*

    Reply

    • NK

      January 5, 2016 at 10:40 am

      Haha je suis prete! Good one

      Reply

  2. abass

    January 6, 2016 at 2:07 pm

    loooool mais une période d’essai ne changera rien sister le mariage mo méti les gens doivent le savoir et l’accepter , si on institue une période d’essai tout le monde fera comme hollande “niame ba doyal daw” tu verras des eternels essayeurs. le mariage est difficile , mais en l’etat il demeure la seule institution sociale de base viable.le taux de divorce au senegal n’est pas superieur à celui de l’occident totalement décompléxé sexuellement et socialement” pacs, concubinage etc…” le probléme majeur pour moi se situe à ce niveau ” tiraillés entre le moderne et le traditionnel, il n’est plus clair qui doit faire quoi dans la maison. Certaines femmes veulent la parité tant que ça ne concerne pas les factures. Certains hommes ne veulent rien entendre de la parité et ne s’occupent pas correctement du foyer financièrement. Les scénarii sont multiples et personnels.”

    Reply

    • NK

      January 6, 2016 at 4:45 pm

      Mdr j’avoue! Merci abass

      Reply

  3. Ma-samba

    January 21, 2016 at 4:34 pm

    J’adore,j’adore tes posts, je croirais me lire, j’avais écrit y a quelques temps des textes sur le mariage (je m’y connais, je suis mariée) qui ressemblent fort à ce que tu as écrit.
    Je pense, comme Abass, que le mariage est difficile de nature, le gros problème est et reste cet équilibre qu’on doit trouver entre le traditionnel et le moderne, quoi prendre quoi laisser? C’est difficile! Est ce que chaque couple ne doit pas essayer selon sa spécificité de trouver son équilibre? son modus vivendi? En tout cas ce que je constate et qui me chagrine quotidiennement est le fait que l’essentiel des avantages du mariage est au profit de l’homme, en tout cas au Sénégal. Quelle place à l’épanouissement de la femme, entre les contraintes sociales (belle famille), les difficultés à gérer la maison et les enfants (avec 10% d’aide de la part du mari), le manque criard d’attention dont font preuve nos hommes sénégalais….????

    Reply

    • NK

      January 21, 2016 at 6:23 pm

      oh merci et si tout le monde pensait comme toi, ce serait deja pas mal 😉

      Reply

  4. Leonie

    April 10, 2017 at 11:23 pm

    Ooh bilaie war neu am dh..jaime tes postes waiiie

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

#Nopiwouma

Vous avez sans doute suivi les mouvements derrière ...

error: Content is protected but I love you though!!