Love

Si votre maman est veuve ou divorcée, ceci est pour vous…

Note : Histoire d’initier un espace de Healing (guérison) digital et de prière collective, je pense sérieusement à introduire une rubrique rien que pour les personnes qui ont besoin d’être écouté, qui ont un problème et qui veulent en parler à d’autres personnes qui ne les jugeront pas. J’ai foi en la famille que nous formons, à l’ouverture d’esprit que j’entrevois à travers vos commentaires, et également à l’option ‘effacer commentaire’… Si cette rubrique vous tente, laisser un commentaire, mieux, envoyez moi votre souci (Cher WofNK) à lessenegalites@gmail.com et soyez prêts à recevoir mille messages d’encouragement de tout World of NK)


older-wiser-more-loving

Il peut arriver qu’à un moment, nos mamans se retrouvent sans compagnon pour diverses raisons et il est injuste de ne pas leur laisser la latitude de se reconstruire.

J’écris ce post pour les enfants de parents divorcés ou veufs, et surtout veuves. Pourquoi toujours plus les femmes que les hommes ? Parce que it’s a social construct. Lorsque vient l’heure de se reconstruire, on (les enfants) a tendance à être plus clément envers un papa qui se reconstruit qu’une maman qui se reconstruit. Par reconstruction, je parle de remariage éventuel après un divorce ou le décès de son partenaire.

« Il n’y a qu’une seule chose de sûre dans cette vie, c’est la mort »

On rêve que nos parents restent ensemble pour la vie. Toutes les belles histoires ne se terminent-elle pas par « et ils vécurent longtemps et eurent beaucoup d’enfants ». Dans la réalité, nous avons peu de contrôle. Nous avons la latitude de choisir des partenaires mais pas de connaître le futur. On peut se séparer, pire on peut perdre la personne que l’on aime à tout moment, suite à une maladie ou autre défi de la vie.

Je pense sans doute à la mort plus que je ne devrais. Après la mort ou le départ d’une personne qu’on aime, la vie s’arrête t-elle?

What next ?

Combien de mamans restent assises dans le salon, devant la télé, avec leur chapelet, et leur kaala, 100% dédiées à leurs familles ?

et seules ?

« Tu ne fais pas ton âge »

« Tu n’as rien à envier aux jeunes femmes », leur dira-t-on…

Et pourtant, l’idée de les voir se remarier avec d’autres hommes est juste inconcevable. Ces mamans sacrifient leur vie amoureuse pour le bien de leurs enfants et elles ont souvent plus peur de la réaction de leurs fils que de leurs filles. Maintenant que les enfants ont grandi, se sont construits, ont leurs petits bouts de bois de Dieu, qu’est ce qui leur reste à ces cinquantenaires ?? Leurs filles ? Elles ont quitté la maison familiale (« séyidji »). Leurs fils ? Ils ont également soit quitté la maison ou ils ont épousé une femme qui a rejoint la maison familiale (« seysi »).

older-black-couple

4 raisons pour lesquelles il est important de ne pas mettre de bâtons dans les roues des parents qui veulent « continuer à vivre »

  • Ils le méritent

« Nitt nitey garabam » : l’homme est le médecin de l’homme. Il n’y a pas assez de richesses pour remplacer la solitude. Les riches seront entourés de personnes et vous diront qu’ils se sentent seuls. What’s money if you have nobody to share it with ? Après nous avoir élevés, et après avoir sacrifié toute relation amoureuse pour ne pas qu’on soit mal à l’aise (ne pas ramener un nouveau papa), on peut quand même leur rendre la monnaie de leur pièce ? C’est à dire leur donner notre (nous les enfants) bénédiction lorsqu’ils décident de se remarier. Tout le monde a besoin d’amour et ce besoin ne meurt pas avec l’âge. C’est le sens de la vie même.

Les petits enfants sont fun, grand mère est comblée j’en suis sure. Mais les petits enfants ne comblent pas l’amour qu’un amoureux peut donner, n’est ce pas évident ? Et pourtant dans la pratique, on est plutôt jaloux, on ne veut partager sa maman avec personne, et un nouveau papa ? Hell no. We are denying our parents another shot as happiness.

Dans la vie tout est question de perspective. Lorsqu’on est égoïste, on ne pense qu’à soi et dans le cas d’un remariage d’un de ses parents, on ne pense pas aux sentiments du parent, mais plutôt à ce qu’un mariage aurait comme effet négatif sur nous, les enfants. Un nouveau papa ? Ce n’est pas un remplaçant, votre père sera votre toujours votre père. Perspective! En fait, ça ne nous concerne pas. C’est un choix à respecter, comme celui de nos familles lorsque nous avons choisi la personne qui nous a plu, et qui a soukeur notre barada.

  • S’ils s’occupent d’eux mêmes, ils ne s’occuperont pas de vous

Contrairement à ce que les fils croient, certaines mamans ont besoin d’espace des fois, elles ont des vies comme tout le monde. « Dama ley outeul kouleu wéteuli » : ce n’est pas pour tout le monde. Beaucoup de belles filles sont pressées de quitter la maison conjugale pour vivre avec leurs maris et enfin être buuru keur. Ce qu’elles ne savent pas, c’est que leurs belles mères sont souvent plus pressées qu’elles ne dégagent. Why ? Because Power Struggle. Pensez à une entreprise avec deux PDGs.

Je suis convaincue que les relations belles-mères belles-filles iraient beaucoup mieux si elles étaient toutes les deux occupées à gérer leurs familles. N’entendez vous pas les mamans dire « je ne peux pas t’éduquer et éduquer tes enfants ».

  • Le chapelet ne suffit pas

Quelque part dans nos têtes, on pense qu’à un certain âge, nos mamans sont contentes avec leur kala, Dieu et le chapelet. L’êtes-vous ?La religion est amour. *wink

Il y a une vie après la ménopause. C’est déjà assez dur de vivre tous ses changements physiques, les femmes n’ont pas besoin en plus qu’on définisse leur bonheur à leur place.

  • Le bonheur diminue le stress et améliore la santé

Le stress est aussi réel que la dépression et l’amour soigne. Vous entendez dire par les médecins « elle s’est laissé mourir », « il a arrêté de se battre » et cela est souvent dû à des plaies du cœur et des déceptions extrêmes qui viennent aggraver une maladie qui a déja fait des dégâts. Certains se diront que le lien que j’essaie de montrer est trop exagéré, je ne trouve pas. Je suis convaincue que lorsqu’on se sent aimé, on a plus de force pour se battre pour rester en vie.

Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

20 Comments


  1. Bintoo

    September 26, 2016 at 11:32 am

    J’aime et j’approuve la toute derniere phrase.Merci NK

    Reply

    • NK

      September 26, 2016 at 1:27 pm

      😉

      Reply

  2. Xalécélibataire

    September 26, 2016 at 11:35 am

    Que penses tu alors de toutes ces personnes qui disent que justement la cohabitation avec les beaux parents aident les couples à aller mieux, pacque’ils ont des guides si je puis idre. Fethiou liir bou nkhe ndeyam mo diap cii ndiig bi. Sinon beau billet comme toujours! Les enfants sont parfois égoistes, mais je comprends que ce n’est pas facile. Mais doit on condamner nos parents pacqu’ils veulent refaire leur vie. Quand la coépouse de ma grand mère voulait se remarier ses enfants et les enfants de son mari lui ont tous fait la tête… Elle ne devait pas salir la mémoire de leur père…

    Reply

    • NK

      September 26, 2016 at 1:29 pm

      J’en dis que c’est tant mieux! pour ma part, j’entends plus de personnes dire qu’elles veulent demenager que cohabiter.
      Et pour le remariage, je dis juste qu’il faut respecter leur choix, et ne pas les juger tu vois

      Reply

  3. Senegalais 100%

    September 26, 2016 at 11:57 am

    Hello Nk

    Content que tu ais soulèvé un sujet like that mais j’aimerai attiré l’attention sur le fait que ton analyse edt un peu biaisée. Tu dis à un moment “… bonnes raisons pour des parents qui veulent <> on a l’impression en te lisant que continuer à vivre va avec se remarier retrouver un partenaire alors que beaucoup de veuf(ve ) s divorcé(es) se complaisent dans le celibat, car se disant que au plus grand jamais ils ne retrouveront pareil personnes que celles perdues.
    Quelques fois c’est un choix, même si les enfants sont d’accord pour le remariage

    Reply

    • NK

      September 26, 2016 at 1:30 pm

      Mon but surtout c’est qu’on respecte leur choix, que ce soit le célibat ou le remariage, juste qu’en général, les enfants sont pour le célibat c’est pour ça que je parle plus de l’option remariage en fait

      Reply

  4. Danielle

    September 26, 2016 at 12:14 pm

    Bonjour chère NK,
    Ce post me parle tout particulièrement et me fait penser à ma propre histoire.
    Je suis issue d’un remariage de mes deux parents. Ma mère fait partie des femmes qui n’ont jamais eu peur de divorcer et de se remarier malgré le reproche de sa famille et des wa cogne bi. Je suis très fière d’elle et de son audace surtout dans une société traditionnelle comme la sienne. Elle a essuyé de nombreuses insultes et j’en ai souffert, car venant de ma famille même.
    Ce qui me désole c’est la différence de traitement entre elle et mon père, qui a aussi divorcé à plusieurs reprises avant de rencontrer ma mère. Lui, on pense que c’est un homme donc pas grave. Alors que ma mère est traitée de thiagua.
    Après le décès de mon père il t a 28 non, elle n’a pas choisit le kaala, ni kourouss mais a pris le partie de se battre, de travailler et de nourrir ses enfants. Elle s’est remariée et cela a durait 2-3 ans avant de divorcer.
    Aujourd’hui elle est seule par choix. Elle n’a ni kaala ni kourouss mais une grande force de vie et elle sa bat toujours contre ces préjugés sur les femmes divorcées, veuves.
    Désolée pour mon inconcision mais je suis émue!
    Merci beaucoup pour ton travail. Yalla nala Yalla faye sa ligueye. Des bises d’une fille de divorcés et veuve.

    Reply

    • NK

      September 26, 2016 at 1:33 pm

      franchement c’est top, elle est bien brave et heureusement, tu la soutiens dans ces décisions, et c’est l’essentiel,
      grosses bises et gros hug à vous 2

      Reply

  5. Penda Dia

    September 26, 2016 at 12:15 pm

    Hum c est le sujet que j aborde avec une de mes soeurs mon papa et d veuf t au bout de 45ans de vie de partage et d amour avec ma maman .Et comme tu le dis on a tous nos vie aujourd’hui mais je vois que mes frères sont choqués quand je leur dis il faut que papa trouve quelqu un .
    Pourtant je sais que rien ni personne ne pourra remplacer ma maman c est sur et certain mais je sais que mon père ne peut pas rester en deuil éternellement. Soyons plus ouvert envers nos parents veufs,veuvesoy divorcés

    Reply

    • NK

      September 26, 2016 at 1:34 pm

      Exactement! Si tes frères lui montraient qu’ils étaient d’accord, et même l’encourageaient, peut-être que ton papa se remarierait? Qu’est ce que t’en penses? XO

      Reply

      • Penda Dia

        September 26, 2016 at 5:10 pm

        Exactement mais c est pas gagné pour le moment

        Reply

    • MD

      September 29, 2016 at 12:53 pm

      Penda moi je cherche un petit vieux pour ma maman lol! Malheureusement elle ne veut pas se remarier malgré la solitude.

      Reply

      • Penda Dia

        September 29, 2016 at 6:55 pm

        MD On va les mettre en relation mon père est un jeune genlte pa

        Reply

        • NK

          September 29, 2016 at 11:17 pm

          hahahha YESSSSS j’aime ça, vous me tiendrez au courant donc

          Reply

          • Penda Dia

            September 30, 2016 at 7:43 am

            T inquiète pas plus tard bou leep soté on peut dire que c est grave à Nk

            Reply

  6. Lamine

    September 26, 2016 at 2:15 pm

    GREAT! speechless!

    Reply

  7. JDA

    September 26, 2016 at 3:08 pm

    tout à fait d’accord avec toi
    jusqu’à ce que je lise cet article pour moi se remarier avec quelqu’un d’autre après la période de deuil c’est comme si tu n’avais jamais tenue a la personne avec laquelle tu vivais .
    après lecture tu as raison ,nous avons tendance à étre très égoiste envers nos parents et à ne penser qu’a nous comme si eux n’avait plus le droit de vivre parce que papa ou maman est parti .comme d’habitude tes articles sont super instructifs et font réfléchir .
    tchi kaaw !!! tchii kanam nk !!

    Reply

  8. abasss

    September 27, 2016 at 8:08 am

    wa kou yor pa celibataire bou correct fofou ma mére est veuve depuis 18 ans elle est encore trés trés belle a 58 ans nk dénk nala dossier bi

    Reply

    • NK

      September 27, 2016 at 9:58 pm

      non yaw mom da ngey dem, dina khol si sama tontons yi

      Reply

      • abass

        September 28, 2016 at 8:20 pm

        mani tiénéééé kone

        Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

Old School Love: 17 histoires sur comment vos parents se sont rencontrés

Tout a commencé sur mon compte Snapchat où ...

error: Content is protected but I love you though!!