Love

“Tu as trop changé depuis ton mariage”

Ça y est. Matna. La dot a été versée (ou empruntée). La cola a été consommée et l’Al Khayri a été récitée. Vous êtes maintenant unis par les liens sacrés du mariage, pour le meilleur et plus souvent pour le pire, semblerait-il… L’amour ou la pression sociale a eu raison de vous. Toutes les transactions économiques sont maintenant derrière pour laisser place à la vraie vie.

Les photos de profil ont déjà changé sur les réseaux sociaux, les noms également (ex : Amy Bou Ibou), cela à 17h03 le jour du mariage. Votre changement de statut est enfin officiel mais ce n’est pas la seule chose qui ait changé.

Faites de la place au syndrome post mariage ! Le syndrome post mariage se manifeste par des changements de comportement des mariés mais également des personnes autour du couple. Parce qu’il semblerait qu’il y ait un malentendu : les mariés ne sont pas les seuls à changer et j’aimerai souligner ce point très important.

Les mariés

Je pense qu’il serait déraisonnable de s’attendre à ce que les mariés ne changent pas, surtout les nouveaux couples. On aura beau sortir avec quelqu’un pendant 10 ans, personnellement je considère qu’on ne connait pas bien une personne tant qu’on a pas vécu avec. Après emménagement, on découvre tous les côtés cachés de son partenaire, ses habitudes, et surtout ce dont il est capable. (té ga yi aka nio capabeul). Au Sénégal, lorsqu’on se marie, on se marie avec une famille et non une personne donc le protocole qui en découle est réel. On a peine le temps de « connaitre » son mari qu’on se retrouve coincé dans des procédés culturels et sociales infinis.

It’s levels to this shit though…

  • Certains couples vont disparaitre de la face de la terre, injoignables, invisibles, mode avion, plus de données mobiles, la totale.

C’est le cas le plus extrême. Leur lune de miel durera des années, malheureusement pour leurs amis qui avaient pris l’habitude… ben de les avoir comme amis. D’ailleurs lorsqu’ils ont des problèmes, ils auront tellement fait le vide autour d’eux qu’ils auront du mal à trouver quelqu’un à qui parler en cas de woyayoye. C’est cet ami qui n’assiste aux soirées entre mecs que si sa femme peut venir. D’ailleurs, il ne sera plus invité.

  • Certains disparaitront momentanément, quelques mois, le temps de s’ajuster à la vie à deux ou à vingt plutôt. Ils referont surface juste à temps avant que leurs amis ne les mettent sur liste rouge.
  • Le dernier groupe correspond au couple indépendant. C’est-à-dire qu’ils avaient chacun leur vie et que même s’ils se complètent, ils ne sont pas forcément ensemble H24.

Et bien sûr, il y a ceux qui sont entre ces groupes-là, les etcetera et les a) b) et c).

Sachez que les changements de comportement dont on parle le moins sont les suivants :

Les amis du couple

Ken dou len toudou mais ak nio am niam.

Les amis du couple sont les deuxièmes à changer même s’ils ne s’en rendent pas compte. Ce sont les abonnés à « temps yi deugn meu bayi » (tu m’as laissé) , « ameuto sama diot » (tu n’as plus mon temps), « kon ya ngi si deuk bi ?» (ah t’es dans le pays ?).

Ils ne vous incluront plus dans les bons plans parce qu’ils supposent que vous serez indisponibles et après ils se plaindront de votre indisponibilité. You see my point ? Faut se gérer.

Les amies du marié et les amis de la mariée

C’est bien mon groupe préféré. Ils avaient été friendzonés mais ils savent que la persévérance paie… parfois. Ils y ont cru jusqu’au bout. Ils attendaient donc que la place se libère jusqu’à la veille du mariage. Lorsqu’ils se sont rendus compte que tous les robinets étaient fermés, ils se sont barrés comme le courant à Kantora. (c’est à 45 kms de Tamba et il n’y pas d’électricité).

Ils vont couper le contact sans transition. Les plus résistants feront un come back en cas de divorce. Ils vous réconforteront avant de vous attirer dans leur lit. Gotta do what you gotta do.

Qu’en pensez vous ? Que vous reprochent vos amis ? Que leur reprochez vous ? Avez-vous pu garder une relation de couple complice tout en équilibrant avec votre vie sociale ?

Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

9 Comments


  1. Anonymous

    June 12, 2017 at 3:27 pm

    Ahhah je fais partie de la 2e catégorie d’après mes amis ET ma famille (weird non?!) … et le commentaire c’est “bah heureusement que vous ne vivez pas ensemble toute l’année (relation à distance on passe à peu près 6mois par an ensemble…dur) sinon kenn dotoula degueu!
    Je trouve normal de se consacrer à son couple et basta! LOL falewouma commentaire

    Reply

    • NK

      June 12, 2017 at 4:53 pm

      tant que les commentaires ne t’atteignent pas, c’est l’essentiel

      Reply

  2. Didi

    June 12, 2017 at 3:30 pm

    Lol luqman gassama, a t-on besoin d’être marié pour penser cela? Je pense que non. On a tous des personnes mariées dans notre entourage et c’est facile d’observer…
    Sinon i’m married and i’m totally agree

    Reply

  3. Anonymous

    June 12, 2017 at 3:38 pm

    Mais tu n’as pas parlé du changement physique dé!

    #DionsoBa

    Reply

  4. Di

    June 12, 2017 at 3:46 pm

    Je dirais que je suis entre la 2eme et
    La 3eme categorie..il n’y a qu’une seule de mes amies qui m’a dit tu as changé je ne peux plus te parler pck je répondais tard aux messages. I was like “ohh okayy” bin c’est normal je veux dire surtout que je suis à l’étranger… mais bon perso falewoumeu kenn je trouve ca normal justement ce n’est plus pareil

    Reply

  5. Kokou nonou

    June 12, 2017 at 6:19 pm

    Pardon mais moi je vx juste comprendre en quoi être marié devrai t’eloigner de tes amis ?? Ne sont ils pas cx avant ton mari ? N’as-tu pas l’obligation de les intégrer dans cette ”nouvelle vie” ( comme on dis).
    Moi je comprends un changement possible mais pas les extrêmes pour qui leur vie se résume à leur mari ou femme.

    C’est des choix nekk je trouve

    Reply

  6. […] Texte de la blogueuse worldofnk […]

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

Et si Brigitte Macron était un homme

Ce que vous allez faire, c’est laisser Madame ...