Guest Posts/ Contributions

“A girl has no niekh”

Guest: A game of thrones fan


Je ne parle pas du niekhou thiebou djeun (niekh= jus de cuisson). Je parle du malheur que ça représente d’être née maigre dans cette société sénégalaise où so moloul boko. Let me tell you about the struggle of being skinny. Les remarques quotidiennes du genre: • “sheuu, wow nga” (tu es sèche) • “fim tolou ni dh kethiakh rek ngamay saf” (on dirait du poisson séché), • “iow khana do lekk?” (tu ne manges pas?), • “djigueine dey ame niam, wantei wow kong ak sey yakh you pointus sougn ley câlins sakh nga gnouy diam” (tu es osseuse, une femme doit avoir de la chair pour qu’on puisse la câliner correctement)

… Si on a le malheur d’être bien éduquée, on ravale le très tentant “doul” qui nous trotte sur la langue et on sourit du mieux qu’on peut. J’aimerais bien savoir. Qu’est ce qui vous passe par la tête juste avant que vous ne sortiez des trucs pareils? Est ce que vous vous dites : “tiens, cette fille est super maigre dis donc, attends je le lui fais remarquer” ? God! J’ai vécu 23 ans sur cette terre et j’ai été mince from day 1, donc on peut dire que je suis habituée aux commentaires inutiles et sans intérêt mais parfois certaines personnes dépassent les bornes et ça peut être traumatisant.

La première fois qu’une remarque sur mon poids m’a choquée, j’étais en sixième. La période où on apprend l’Anglais pour la première fois. Du moins officiellement parce que ci pett Dora diarone nafeu ba paré (J’avais déjà commencer mon apprentissage avec Dora). La période de l’Ensemble des Entiers Numériques. La période du « guiss leu beug leu loci xalate ?’ Un garçon de ma classe m’avait guiss, beug meu, après il m’avait demandé loumaci xalate.

Well, ayant vécu toute ma vie avec des garçons : cousins, frères bonus que j’aivais gagnés à 8 ans…, je savais qu’ils étaient dégueulasses, aimaient le ndiambane dakhar et adoraient par dessus tout me casser la gueule. Alors bien évidemment je lui avais répondu « nan merci ». Ça ne lui a pas plu des masses alors mounei dafmey nokk (il a menacé de me casser la gueule). Je ne me rappelle plus du nom du garçon, je ne me rappelle même plus de son visage. Par contre, je me souviens parfaitement de cette phrase qu’il m’avait craché au visage alors que se potes l’empêchaient de me choper (pour me taper) : “De toute façon amo niekh” Yup! Il a dit ça.

Une autre fois où les choses ont été traumatisantes c’était il y a trois, quatre ans alors que j’étais à Tivaouane pour mon tout premier Gamou. Vous savez ce qu’on porte lors du Gamou ? Des yérés wolof. La pire des tortures pour une personne mince comme moi. “Yow loutakh do sol yéré wolof? Fougn la fekk yagui sol jean ak t-shirt ngay melni toubab” (pourquoi tu ne portes pas de tenues traditionnelles? tu t’habilles comme une blanche) avec en option un petit tchimm

J’adore les yéré wolof. J’ai juste rien à mettre dedans.

La dernière nuit du Gamou, alors qu’on était toutes dans la chambre, on devait être plus de 5 filles en tout, une de mes tantes est rentrée pile au moment où je rajustais mon seurr (pagne). Vous ne devinerez jamais ce qu’elle a fait.

Elle a palpé mon postérieur et m’a lancé : « yow ani sey taate ? » (où sont tes fesses?) devant TOUT LE MONDE.

Ce jour-là, j’étais restée pétrifiée pendant plusieurs secondes ne sachant comment réagir. J’étais choquée et blessée et le pire c’est que les autres filles faisaient semblant de n’avoir rien entendu pour pas me mettre mal à l’aise. Ce qui m’a rendue encore PLUS mal à l’aise. Pendant ce temps, ma tante continuait avec ses commentaires et j’ai fini par être tellement énervée que je l’ai poussée dehors et lui ai claqué la porte au nez. Ouais, sama propre tante laaa beumeukh. (oui, j’ai poussé ma propre tante)

A girl has no chill.

Alors la prochaine fois que vous aurez envie de faire un commentaire sur mon poids, dites-vous que :

  1. C’est franchement une mauvaise idée parce que je suis une sauvage
  2. J’ai un miroir donc ce que vous avez à dire est clueless
  3. Ça ne me fera aucun bien
  4. Votre nom risque d’être ajouté à la liste rouge. Je suis sure qu’au fond, vous êtes de gentilles personnes et ce serait vraiment trop dommage qu’on vous prenne pour des assholes juste parce que vous ne savez pas contrôler vos bouches.

So, lemme give you a tip.

La prochaine fois que vous aurez envie de l’ouvrir sur mon poids (ou celui de n’importe qui d’ailleurs), résistez et parlez moi plutôt de Ver Gris (GOT) et discutons du fait que c’est (vraiiiiiment) trop dommage qu’il n’ait pas de zizi.

Si vous êtes un garçon et que vous avez peur que ce sujet foute un coup à votre virilité, vous pouvez parler de Tyrion. Tout le monde aime Tyrion.

 

 

Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

27 Comments


  1. Jasmina

    June 29, 2017 at 10:12 am

    Ah ah j’en ai souffert aussi mais le pire je crois c’était pour ma maman. On m’appelait thiouthia (petit poussin) j’était très maigre et ça a poussé ma maman à me donner des sirop pour grossir à tout va. Résultat à l’adolescence j’ai grossi d’un coup. Fini les “thiouthia” c’était place a la girafe car j’étais très grande. En résumé mince ou grosse grande ou petite c’est bien sénégalais d’avoir toujours quelque chose à dénigrer lol.

    Reply

    • NK

      June 29, 2017 at 2:27 pm

      motakh faut les ignorer, souvent ils projettent leur propre insécurité

      Reply

  2. Anonymous

    June 29, 2017 at 10:22 am

    hahaha No worries sis! Do ko deeg si mann! But Please #GoGetSomeNiekh! lol

    Reply

  3. Deboo

    June 29, 2017 at 10:32 am

    C’est drôle que tu dises ça pacque moi qui ai des formes j’entends tout les jours des remarques déplacées et désagréables venant de mes proches. Ces dernières ont même fini par m’atteindre et me faire détester mes formes à coup de “wa yaw guiss gué seu guinaw gui”, “khol ko souy dokh ak lim gadou yeup” , “war gue wagni” , “ken Khadioul cii canapé bi kholal taat yi”… Et j’en passe des meilleures, je me sentais comme une criminelle et pourtant je n’avais rien fait pour les avoir ni demandé à qq son opinion pour l’entendre dire que je devais les diminuer. Dans tous les cas, minces ou grosses, avec des formes ou pas les gens auront toujours leurs bnpas mots à dire, c’est à nous d’apprendre à en faire abstraction. C’est sûr que si tu grossis un jour ce sera “wa legui yaw dagua am yayam”. Apprenons à contrôler nos mots, comme tu le dis les gens ont tous un miroir. Si ce n’est pas pour dire des choses gentilles ou intéressantes les commentaires sur le physique des autres gardons les pour nous.

    Reply

    • NK

      June 29, 2017 at 2:28 pm

      100% if you have nothing to nice, shut up

      Reply

    • hadji

      June 30, 2017 at 12:45 am

      Walah je vis pareil. Comme si avoir des formes te rend aliéner.

      Reply

  4. Seew Raggin

    June 29, 2017 at 10:44 am

    Coucou bella, je fais 1m80 pour 55 Kilos. Là après le ramadan je ne te parle pas des dégats. J’arrive à perdre du poids mais en reprendre c’est toute une autre histoire.
    A quinze ans je me suis ruée sur les vitamines, les simulateurs d’appétit en pharmacies, les fondé et autres bouillies miraculeuses qui sont censé aidé ton “mbélaxou”. Mais rien. Pas moyen de prendre un gramme!
    J’ai fini par comprendre que ma morphologie était ainsi faite Et qu’il fallait que j’apprenne à m’accepter. Que les gens apprécies mes formes ou pas, ce n’était plus un souci. Je n’attendais plus leur approbation, et leur remarque ne m’affectais plus. Tout allait tout de suite mieux. J’ai appris à avoir confiance en moi et à apprécier mon physique tel qu’il était.
    Mais le meilleur… c’est quand je suis sortie quelques temps du Sénégal. MAMA! Mannequin! tout le monde me complimentait sur mon physique. Ce que je n’avais jamais vécu. Comme quoi, les goûts et les couleurs…
    Aujourd’hui à 27 ans on m’en donne facilement 22. Je n’ai pas de problème de cholestérol, je ne me limite pas quand j’ai envie de manger et je ne me préoccupe que du niekh dans mon plat. C’est valable pour le physique comme pour le reste.
    Si l’avis des gens à un impact sur ton humeur ou sur comment tu te valorises, tu risques de ne jamais avoir confiance en toi. La confiance est le plus beau bijou que tu ne pourras jamais porter. Tu risques de ne jamais apprendre à te connaitre tel que tu es. Apprends à te détacher du regard des gens et tu verras que la vie est bien plus belle, mince ou ronde 🙂

    Reply

    • Sew sew

      June 29, 2017 at 2:21 pm

      Yama tané moi je fais 1m80 pour 50kg stp donc dis toi que amna KO tané

      Reply

      • NK

        June 29, 2017 at 2:29 pm

        faut exploiter vos physiques là

        Reply

    • NK

      June 29, 2017 at 2:28 pm

      mannequinat bok?

      Reply

  5. Sew et fière

    June 29, 2017 at 11:38 am

    Bien dit !
    En fait c’est un truc qui te traumatise car ça vient de la famille, des amis. Le monde extérieur on a l’habitude se dire “Bah je m’en fou de ce qu’ils pensent” mais, quand les propos viennent des proches c’est autre chose, on a l’impression qu’il faut être un peu dodu pour faire partie du “club. mais, au moment où on est à l’étape “J’ai fini par comprendre que ma morphologie était ainsi faite” comme dit SEEW RAGGIN, on voit la chose autrement.

    Des bouillies, des vitamines j’en ai prises et pourtant ça ne marche pas (pas sur moi en tout cas) et maintenant je m’aime comme je suis. Even if je me dis souvent, bah ma belle il faudrait que nga wout soukh en bas dh !!
    Mais c’est pour moi que je le fais car ce que disent les autres I DONT CARE !!

    Reply

  6. Didi

    June 29, 2017 at 12:45 pm

    Mdr mougneul sougn guisser wone dinga khamni yameu eup. Je pense bien YaKH-FULL ak YAPP-less amougn morome.waleu spaghetti ?? En tout cas j’aime bien les faire culpabiliser en retour alors qu’au fond no stress

    Reply

  7. Sew disss

    June 29, 2017 at 1:56 pm

    Je comprends ta souffrance. Moi en tant que garçon j’ai subit les même critiques. J’ai entendu tous les sobriquets: vermicelles spaghetti squelette vivant élastique. Il faut manger les trois repas M***e le gros la liste est longue.
    Bon juste comprendre que les senegalais ont stéréotypes de beauté et dès lors que l’on ne rentre pas dans le canevas on est un Paria ….
    Courage à toi et forakhal ton lamigne pour des tontou fek !!!!!

    Reply

  8. Team snap

    June 29, 2017 at 2:25 pm

    OMG je la comprends tellement… Moi j’ai un “poids normal” d’après mon IMC mais je n’ai pas de fesses. Je suis plate comme une planche à repasser. D’accord si ce n’était que moi, pas de problème parce que nii lama yalla bindé (Dieu en a voulu ainsi). Mais j’ai une soeur qui me le rabâche presque à chaque fois qu’elle me voit donc imaginez puisqu’on vivait ensemble. En plus c’était tout le temps des “fais des squats” et plein d’autres solutions qu’elle se faisait un plaisir de me donner néneu. Y a ma mère aussi: “faut cambrer ton dos, ça fera ressortir tes fesses” comme si à plus de 20ans, cambrer ton dos peut changer quelque chose surtout que quand je cambrais après j’avais mal au dos. Pour revenir à ma soeur, un jour je lui ai même dit qu’elle allait finir par me foutre des complexes parce qu’elle n’arrêtait pas. Les gens ne savent pas que les critiques à long terme jouent sur le mental. Finalement je me suis trouvé “un slip rembourré” (je sais pas trop comment l’appeler) et quand je porte certains habits je le mets.

    Reply

  9. Anonymous

    June 29, 2017 at 2:42 pm

    Lol chérie nous sommes au Sénégal apparemment chacun a une faiblesse que l’on soit grosse ou mince.Depuis toute petite j’ai eu un poids supérieur à la normale dans un groupe on me remarquait la premiére du fait de mon poids j’ai entendu toutes sortes de commentaires “boulette” et j’en passe.J’en suis arrivée a un point de ma vie où j’ai plus confiance en moi je ne porte pas certaines choses de plus les tenues traditionnelles parce que je me dis dans ma tête que je vais avoir l’air d’une dame de 30ans alors que j’en ai que 23ans .les commentaires te font construire un complexe vis a vis de ton propre corps.santal Yalla au moins toi tu manges comme tu veux contrairement à nous qui devons surveiller notre alimentation faire du sport tout le temps malgré cela tu entends toujours des commentaires du genre ça ne te fait rien d’être aussi grosse alors que je fais 1m73 80kg .c’est le Sénégal chérie peut importe ce que tu es tu seras toujours critiqué. Du courage j’aimerai tellement être mince mais je fais avec Dieu sait pourquoi il nous a créé ainsi.Des bisous

    Reply

  10. Mimzo

    June 29, 2017 at 3:03 pm

    Trop drôle! A mon avis, ca parle à beaucoup d’entre nous car morphologiquement, on n’est pas très épaisses au Sénégal. Avoir grandi sous les quolibets et des noms d’oiseaux comme Lakhlaputchia (intraduisible en francais! mais pas gentil bilay, tu vois tout de suite ce que cela veut dire!) ca forge le caractère!! J’ai essayé toute sorte de choses jusqu’à ce que mon frère qui est médecin me rappelle que “sew yombul(maigrir n’est pas facile!!)!! Il y a en a qui payent une fortune pour cela!” Ma diapp tchi yalla jusqu’à mon mariage rekk ma dieul poids suite au contraceptif. Je me suis bien gardé d’en parler à mon gynéco de la prise de poids, j’étais trop contente. Bon maintenant j; avoue qu’après 2 enfants, je voudrai bien me débarrasser des kilos superflux!!! Surtout quand ma sœur me sort: “Ton devant est comme ton derriere!!!”. Bref Sénégal mooy lolu! Youssou Ndour l’a bien chanté: so defee li niu nela leulé, ngua deff leulé niuné lii niu geuneuloon!” Donc, zappé et clasher les gars rekk!! Bon courage!

    Reply

  11. ADish

    June 29, 2017 at 3:28 pm

    Au senegal qu’importe ta forme ou morphologie, ils parleront toujours. Je me rappel a l’adolescence j’avaus tellement de fesse et tout le monde ne parlait que de ca. Ca a fini par me donner des complexes. Je me cachais derriere de grand T-shirt. Quelques annees plus tard j’ai perdu enormement de poids. Mais pour vous dire les remarques n’ont jamais arretées. C’etait devenu des”waw yaw loula dal”, “khana dagua febar”, “yaw loy khalat”. En ce moment mariée, j’ai encore repris du poids et rebelotte “sa tate yi mom day law rek”, “war gua regime deh khamnané”. Donc moi j’en rie et je passe mon chemin. Il ne m’atteigne plus comme a l’adolescence. Les senegalais ken meunou len téré wax. C’est dans leur sang.

    Reply

  12. FatouFa

    June 29, 2017 at 5:08 pm

    Noooon je te comprend tellement quand tu parles du “doul” plus que tentant … a 27 ans 1m80 je fais 54kg, et ca depuis mes 14 ans (lol avant c’était bien pire)! Donc à partir du moment où on m’a trop dit que j’étais trop mince trop maigre trop plate, j’ai decidé que eux parlaient trop, point! Dés qu’ils commencent avec des commentaires qui ne m’avancent aucunement, j’essaie de penser à ce que je vais manger ou porter, à mon planning du lendemain, bref dal mes oreilles je les “ferme”, en leur souriant évidemment (le sourire = élément indispensable pour un vas te faire f****e élégant et raffiné).
    Pour ma mère par exemple, je ne lui en veut pas, au Sénégal ils pensent que être maigre = maladie , mais vu que je lui lance mes “ok maman”, elle se lasse vite et les commentaires ne durent plus tres longtemps!!
    Faites comme moi les filles et FERMONS TOUTES NOS OREILLES

    Reply

  13. Sénégalo-dépressive

    June 29, 2017 at 5:41 pm

    J’ai également toujours été fine et des remarques j’en ai plus qu’avalé. Mais les pires c’est depuis que je vis en France. La première fois que je suis venue à Dakar après 2 années là-bas, une tante m’a sorti cette phrase dès qu’elle m’a vue: “waaw je pensais que di nga am yaram sakh”, un oncle qui vivait également en France (et dont les enfants se battent contre l’obésité depuis leur tendre enfance, soit dit en passant) dit à ma mère “sa dome bi lou takh mou ndaw ak lekk yi am France yeup?”. J’avais envie de lui dire “sa dome yi souniou melone ni mane daw ba fatt” mais politesse oblige… Perso je m’en foutais mais j’ai appris de ma soeur que ma mère a pleuré de me voir aussi maigre et j’ai compris pourquoi pendant mes vacances elle m’avait pris un sirop pour ouvrir l’appétit et ration de Cerelac à 17h + dibi le soir (en plus des trois repas normaux). Je n’ai pas pris le moindre gramme jusqu’à mon départ un mois après J’aime mon corps et je ne cherche pas à le changer. Peut-être parce que j’ai la chance d’être en France où tout le monde trouve que je suis une bombe atomique (grosse revanche sur les gens du Sénégal ). J’aime mon corps parce que je peux porter à peu près tout et n’importe quoi sans tomber dans la vulgarité. J’ai une cousine fessue et hanchue à souhait qui s’essaie aux shorts comme moi et ne comprend pas pourquoi tout le monde la trouve vulgaire alors qu’à moi on ne me dit rien. Idem pour le décolleté si chic et classe pour les bonnets B alors qu’avec une grosse poitrine un petit centimètre trop profond et on est vulgaire. Let us enjoy our body guys !

    Reply

  14. Pas confiance en elle

    June 29, 2017 at 6:03 pm

    Hahahah tas parfaitement raison Nk imagine 1m66 pour 49kg alors jai 27ans j’entends du n’importe koi “yaw loy xalate ba meuno ame yaram” le plus choquant nak “yaw deh bene goor doula takk ndax sa woway bi goor dafa beug lou noy” bullshiiit moi perso ça me fait trop mal parsqu’a cause de ce genre de commentaires jai pas confiance en moi

    Reply

  15. Taille fine

    June 29, 2017 at 6:28 pm

    Je me vois tellement dans ce que tu dis. Je le vis tous les jours au bureau, à la maison partout. Je fais 50 kg pour 1m76. Et à chaque fois c’est des remarques du genre wa ioe loula daleu khana danga febar del lekk defaral fondé wala tapioca ou gari. Avec le ramadan je suis devenu maigre que des os et pour éviter les commentaires je met que des robes ou des chemisiers qui dépasse mes fesses. Avant les commentaires me faisait rien mais à force de toujours en recevoir on finit par développer des complexes par rapport à notre physique. Defois c’est une personne proche qui te fait la remarque après je suis tellement choquée que je reste bouche bée et même quand je leur dis que je suis bien comme ça ils insistent ahh li mome dokhoul djiguene daye ame soukh.

    Reply

  16. Amoul laf amoul takhaway

    June 29, 2017 at 7:17 pm

    Moi 2 ”problèmes” en 1 takhaway zéro je culmine à la taille 12ans et seew zéro soukh. Je compatis vraiment arme toi d’un fucku pour certains et d’un sourire genre ”shutup je te respecte mais je n’en pense pas moins” et d’une autodérision sans égale…

    Reply

  17. Miss raguine

    June 29, 2017 at 10:55 pm

    ouf je ne suis pas la seule 26ans 1m65 et 45 kilos
    Depuis mon cher et tendre enfance amoul bouma dégoul
    Et vous savez quoi je m’en fou
    J’adore mon corps damay taille bass di bas large di mini di sax 2 piéces à la plage
    Peu importe d’où me vient ces remarques frustrantes je positivise je suis belle je ne fais pas mon âge et je fais tourner les têtes
    Personne ne vous acceptera si vous vous acceptez pas vous même
    Donc on est sew et alors et encore soyons en fière
    Je m’aime un point c’est tout

    Reply

  18. Kiki

    June 30, 2017 at 12:09 pm

    Je te promet ma cherie que si tu prends just 2kg de plus tu entendras waaaww yow tps yi danga am yaram, pata nga legui d! Tjrs un truc a voir chez l’autre, a lui rappeler alors kil le sait tres bien!
    Moi just dans la semaine passee je me suis fachee avec un ami a cause de remarque sur mon poids. Beinnnn moi dama am niekh lol (am niekh kay), pas obese ni surpoids, je suis dans la normale mais j’ai de grosses fesses and hanches. IL ma di ‘Da nga tiener”!!!!apres une discussion sur le jeun, il me dit tu devrais jeuner pour maigrir. je lui dis pourquoi maigrir, je ne veux pas maigrir. Il me dit tu devrais pourtant pour les gracons puissent oser d’aborder!je lui comment je suis pour que les garcons me craignent! et la je recois “da nga tiener”!!!Pourtant je ;aime bien cet ami!mais il ma fait tres mal! Cela ma un moment ramener a me regarder encore, a me dire esk ma forme est bonne!
    L’annee passee suite a une prise de poids, je decide de maigrir!Chose faite!sauf imprevu, je retourne au Senegal avec ma nouvelle taille!!!MON DIEU!!! Comme j’en ai entendu!Tu es malade, lou khew, fofou nekhoul khana, hhhh ninga diekher mome bakhoul!Pourtant ct ma volonte, et gmais trop cette taille!!
    On en entendra tjrs!daga sew, daga pata, da nga diekh, da nga am yaram, da nga gnoul, da nga khess tps yi and so and so…..Senegalais il est irrecuperable! Just s’aimer tel que l’on ait et portez des choses qui vont avec son corps!!

    Reply

  19. Mimi geignarde

    June 30, 2017 at 3:12 pm

    J’etais tellement maigre qu’on m’appelait moustique ou Lucky luck mais demandez aux gens noumako fedjé?
    Koumani lucky luck manileu sa baye fil de fer ishhh

    Reply

  20. Ada gossi Ba

    June 30, 2017 at 3:16 pm

    Au moins, suis pas seule. La première remarque qui m’a touché venait d’un proche “meuto nit” vous imaginez ? Donc voilà c’est dans leur sang, on n’y peut absolument rien…

    Reply

  21. Your neighbour

    June 30, 2017 at 3:55 pm

    Ne prends plus en compte ces remarques, elles te fatigueront plus qu’autre chose. J’en ai entendu de toutes les sortes à l’école (tu as du en entendre certaines) mais bon… Now j’ai pris du poids (surtout en apparence, mais en réalité moy lolou) et je dois gérer les commentaires du genre “boy yagui lekk sa khaliss, ya gui si diamm motakh nga bayi niou, amna toubab bou lay topato fofou” Smh… A chaque personne ses particularités. Fais juste ce que tu as envie de faire et sois celle dont tu as envie sinon tu vivras pour les autres. Le plaisir de manger ce qu’on veut sans se soucier de quoi que ce soit est irremplaçable En plus on me prend toujours pour un gosse de 19 ans.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

“Genie in a bottle”

Les génies sont nombreux au Sénégal mais eux-mêmes ...

error: Content is protected but I love you though!!