Dakar Jobs

9 leçons apprises sur la négociation de salaire

“Je travaille beaucoup et je suis payé peu” wtf ?

Je suis sûre que nous nous sommes tous posé cette question à un moment ou à un autre durant nos carrières professionnelles, surtout au Sénégal où le niveau de vie est souvent cher comparé aux salaires. Aujourd’hui, j’aimerai partager mon expérience en espérant que cela pourra aider, ne serait-ce, une personne.

Parlons négociations de salaires.

Le monde étant ce qu’il est, nous (femmes) sommes moins bien payées que les hommes, cela pour les mêmes fonctions. C’est pourquoi nous devons faire particulièrement attention lorsque nous négocions. (“NK tu écris toujours pour les femmes“. C’est normal, je nous adore, mais ce post est pour tout le monde, je précisais juste que les femmes devraient encore plus faire attention.)

J’ai commencé à travailler en 2006, 11 ans d’expérience (j’ai 30 ans) et j’avoue que je peux dire que jusqu’en 2009, je n’ai jamais négocié mon salaire: j’ai toujours accepté ce qui m’était proposé. Déjà, j’avais honte (parler d’argent est toujours délicat).  Ensuite, je me disais que je n’avais pas assez d’expérience pour oser demander ”beaucoup” d’argent.

Je suis rentrée à Dakar avec 3 ans d’expérience en petits boulots d’étudiant,  rien à voir avec mon bachelor en économie. J’avais peur de ne pas trouver de travail surtout que je suis rentrée exactement deux jours après ma graduation. Je n’avais pas essayé de trouver du travail aux Etats Unis tellement j’étais motivée à ne pas faire partie de la fuite des cerveaux. J’étais prête à prendre n’importe quoi. J’ai commencé par être stagiaire dans une structure financière pour 30 000 fcfa. Yup, un bac plus 4 pour 30 mille effin balls?!.

Après un an, j’ai poussé des ailes et un cojon. Je me suis débrouillée pour devenir ”indispensable” dans la boite et je suis allée voir la directrice de la structure à 30mille pour une augmentation, “sinon je serai obligée de démissionner“, lui disais-je avec tout ce que j’avais de fitt au temps; meuf bi yokeulma 20 000 fcfa. Je suis donc passée à 50 mille steuplé.

Six mois après, j’ai poussé mon autre cojon et je suis allée renégocier. Cette fois-ci j’étais déter et j’avais accumulé des responsabilités.

Même spectacle: augmentez mon salaire sinon je pars: je suis passée à 200 000 FCFA; 200 000 en 18 mois pendant que les gens qui étaient là bas depuis des décennies avaient exactement le même salaire. Je n’arrêtais pas de me demander pourquoi personne n’était allée voir la directrice pour renégocier surtout après autant d’années de loyaux services. Réponse: la peur.

La peur de tout: de perdre son travail et donc une rentrée d’argent fixe qui assure le bon fonctionnement de son foyer, de ne pas retrouver du travail, cette même peur qui nous pousse à poursuivre une carrière qui ne nourrit pas notre âme.

J’habitais chez mes parents et je n’avais aucune charge. J’étais “privilégiée”, mon cas était différent des soutiens de famille.

Je travaillais dans le département finance donc je voyais les salaires dans le budget de fonctionnement et ils étaient tellement BAS. Le DAF gagnait 300000 FCFA, le chef comptable 180 000 FCFA si mes souvenirs sont bons et la structure brassait des centaines de millions. En mission d’audit pour la même structure, j’ai trouvé beaucoup  de trous et de transactions non documentées. Evidemment, beaucoup d’employés se servaient dans les caisses. Loin de moi l’idée de justifier le vol, mais si tu te fais des centaines de millions et que tu paies 300 000 FCFA à ton DAF…

Au delà du fait que “le budget soit serré”, on nous paie mal parce qu’on négocie mal, ou pas du tout, surtout lorsqu’on entend les mots magiques: “si tu ne veux pas du job, on trouvera facilement quelqu’un qui en voudra“.

L’introduction n’était pas censée être aussi longue mais je tenais à contextualiser. Ci dessous les leçons que j’ai apprises dans ma petite carrière:

1- Vous n’êtes pas obligés de rester là où vous êtes si vous n’y êtes pas épanouis

Non je n’ai pas dit de vous lever et de vous barrer mais vous pouvez planifier votre sortie. It’s all about the exit strategy.

Quand j’ai su que je n’allais pas m’épanouir professionnellement là où j’étais, j’ai commencé à chercher ACTIVEMENT du travail (dans les journaux, en ligne, bouche à oreille, tonton, tata, FEEP). J’avais maintenant quelques années d’expérience dans mon domaine et deux cojones.

2- Recherchez le poste

Il est facile de trouver le salaire moyen pour un poste spécifique en France ou aux Etats Unis mais au Sénégal, c’est un vrai parcours de combattant. Parler de son salaire est tabou dans le pays, et à juste titre puisque tout le monde commence à calculer le pourcentage qu’il pense mériter de votre salaire. Les données salariales sénégalaises ne sont pas disponibles en ligne. Votre meilleure option est le bouche à oreille et les réseaux sociaux. Parcourez la liste de vos contacts sur Facebook et Linked in, vous n’avez rien à perdre. Ils ne vous diront pas le montant exact mais si vous êtes chanceux, ils vous donneront une fourchette. Recherchez le poste en France et diviser par 2,5 (c’est vraiment relatif). Si vous réussissez à trouver la moyenne, rajouter 20% parce que qui dit offre, dit contre offre. Ces 20% vous permettront de vous rapprocher de votre salaire idéal. Ce qui m’amène à ma troisième leçon.

3-Fixez-vous un salaire minimum

C’est à dire le salaire en dessous duquel vous ne signerez pas. Après avoir quitté mes 200 000 FCFA, je suis allée en entretien dans une ONG, et ils m’ont proposé 600 000 FCFA que j’ai accepté sans réfléchir et sans négocier (encore une fois). J’étais passée de 200 à 600 et je pensais que j’avais réussi ma vie. C’était une grosse structure et j’ai découvert plus tard que mon salaire constituait le minimum dans la fourchette allouée au poste.

Au fil des années, j’ai augmenté mon minimum. et j’ai appris à le réajuster par rapport à la structure (startup versus grosse boite).

4- Soyez logique

Si vous travaillez pour une startup où chaque FCFA compte, ne vous attendez pas à des augmentations de salaire extraordinaires. Maintenant si vous travaillez pour Orange….

Parallèlement, prenez en compte l’atmosphère de l’entreprise. Vous avez remarqué qu’il y a eu plusieurs licenciements ces temps-ci. Ce n’est probablement pas le meilleur moment pour demander une augmentation. Timing matters.

5- Préparation Morale

Quand un addict commence son programme de désintoxication, on lui dit que la première étape est de reconnaitre qu’il a un problème. Quand vous allez à votre entretien, prenez la décision de négocier.

6- Quels sont vos atouts?

Qu’est ce qui vous démarque de la foule? Vous êtes unique? Prouvez le. Vos diplômes? Vos compétences linguistiques? Vos capacités d’organisation? Identifiez vos atouts parce qu’ils constitueront votre pouvoir de négociation.

Soyez confiant (même si vous êtes désespérés) et conscient de vos capacités. Oui vous cherchez du travail, mais vous serez une pièce maitresse de l’entreprise. J’ai rencontré beaucoup de personnes qui ont été à des postes de responsabilité, et qui étaient payés des millions avec des avantages de ouf parce qu’ils parlaient anglais et avaient une équipe ultra qualifiée pour les seconder. Ne sous estimez pas le bilinguisme, il peut vous doubler votre salaire. Ce sera toujours moins cher que de faire venir un expat.

7- Ayez confiance en vous

Si vous arrivez en négociation avec un air de ”j’ai tout à perdre et je suis désespéré“, vous aurez beaucoup de mal à négocier le salaire que vous méritez. Le jour de l’entretien:

  • Regardez votre interlocuteur dans les yeux, ne surtout pas le fuir du regard
  • Ayez des expressions faciales positives, ouvertes, des mouvements de bras calmes

Vous pouvez vous entrainer avec un ami et vous filmer, vous vous rendrez compte que vous dites souvent “euhh”  ou que vous parlez trop vite (je parle de moi là… #barrgang)

8- Discutez des opportunités d’évolution professionnelle

La routine peut tuer, au travail, en couple. Quel poste occupez vous? Comment grimper l’échelle professionnelle? Avez vous établi un plan de carrière avec les ressources humaines? Vous vous voyez où dans 2 ans? 5 ans? You better answer those questions.

9- Ma demande a été refusée, et maintenant?

Dieu ferme-il fenêtre et porte?

D’accord, vous n’avez pas eu ce que vous vouliez en terme de khaliss, mais pouvez vous essayer d’obtenir autre chose? Du carburant par exemple? Une meilleure assurance? Un bonus à la fin de l’année? Le financement d’un programme ou d’une formation pour perfectionner vos connaissances? L’augmentation de salaire n’est pas forcément le seul levier de négociation.

J’espère que ce post vous aura aidé un tant soit peu. Bonne chance dans vos entreprises. May the negociating light be with you.

 

Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

15 Comments


  1. Mary

    August 9, 2017 at 10:05 am

    So interesting ! Thank you for these precious advices NK

    Reply

    • NK

      August 10, 2017 at 12:41 am

      de rien!

      Reply

  2. Oumou

    August 9, 2017 at 12:11 pm

    Je te dis han ton article tombe à pic. Je suis désespérée par mon travail je comptais même me reconvertir tellement je ne suis pas épanouie. Le matin au réveil lorsque je repense au minimum salaire qui ne compense absolument pas tes efforts fournis tu te demandes si cela vaut la peine de sortir du lit olaaalaaaahh un jour ce viendra!!

    Reply

    • NK

      August 10, 2017 at 12:41 am

      Bonne chance!!

      Reply

  3. Deboo

    August 9, 2017 at 12:49 pm

    Excellent article, très édifiant. Merci beaucoup!

    Reply

  4. T.tara

    August 9, 2017 at 1:06 pm

    Merci. Thanks for the boost!!!

    Reply

  5. ATK

    August 9, 2017 at 1:12 pm

    Hooo merci NK, ton article est très intéressant…
    Je prends note pour mes prochains entretiens…
    Bisous à toi

    Reply

  6. Marichou

    August 9, 2017 at 2:11 pm

    Merci Nk je viens de prendre conscience de beaucoup choses.

    Reply

  7. abass

    August 9, 2017 at 3:31 pm

    excellentttttttttttt

    j’ajoute mon grain de sel pour les moins de 35 ans
    – soyez volages
    – essayez les ong, c’est riche en expérience et trés gratifiant coté rémunération
    – ne prenez pas de prets, ca risque de vous bloquer
    – à la limite ne vous mariez pas avant 30 ans, la peur du lendemain sera un facteur bloquant
    – etudiez l’organigramme de votre ese et faites les formations en adéquations si l’ese vous sied
    -se démarquer par l’assiduité, le respect des horaires, le respect des personnes et la créativité “faites de vos idées et suggestions sur l’ese des rapports ou autres documents de travail et partagez les “

    Reply

    • NK

      August 10, 2017 at 12:42 am

      Merci beaucoup pour ton commentaire, ca complete super bien l’article!

      Reply

    • Dija

      August 11, 2017 at 7:19 am

      Merci pour le complément d’information ! Pourrais-tu préciser ce que veut dire ese ?
      J’aime bien le “ne vous mariez pas avant 30 ans” ca va à contre courant de ce qu’on entend d’habitude

      Reply

      • NK

        August 12, 2017 at 5:13 pm

        ese c’est entreprise.

        Reply

  8. Mamichou

    August 9, 2017 at 3:40 pm

    Très intéressant.
    Il faut préciser que dans la négociation de salaire, il faut également prendre en compte la notion de brut ou de net. Car la plupart des Sénégalais ne font pas la distinction en entretien et se font souvent carotter.

    Reply

  9. Shoshanna

    August 9, 2017 at 3:58 pm

    Tout ce dont j’avais besoin d’entendre et au bon moment !
    Thanks NK !

    Reply

  10. Adja

    August 9, 2017 at 8:49 pm

    Merci merci! Utile meme pour les personnes qui ne sont pas au Senegal

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

Etre Artiste et Africain: vivre son art versus opinion publique

Ce post, je le dédie aux personnes qui ...

error: Content is protected but I love you though!!