Guest Posts/ Contributions

Les pseudo coiffeuses et la maltraitance des cheveux, on en parle ?

Auteure: Anonyme


Je suis curieuse de connaitre le contenu de la formation dans les écoles de coiffure de notre cher pays le Sénégal. I mean, apprend on aux élèves comment s’occuper du cheveu afro (je veux dire par là crépu, défrisé ou naturel) ? Comment hydrater ? comment réaliser des coiffures protectrices ? Que la chaleur excessive n’est pas bonne pour nos cheveux, les bons gestes ? Espacer les défrisages (8 semaines minimum), faire des soins réguliers, ne pas faire de tresses trop serrées et surtout oooh for the sake of GOD ne pas bruler les cheveux avec un bout de papier ou un mouchoir enflammé (lookat en wolof!) pour que les tresses soient belles et qu’aucun petit cheveu ne dépasse!! Mais qui a inventé cette pratique ???! Pour lane ?!!qu’est ce qui n’a pas marché !?? c’est quoi le projet ??? Car la séance au salon de coiffure est généralement une séance de massacre du cheveu et du cuir chevelu.

D’abord, la coiffeuse fait le shampoing en mettant ses ongles pour bien frotter parce que « da nga ame carrasse » ! Ensuite pose du démêlant et direct elle peigne en partant du haut avec un minuscule peigne. (Il faut faire des sections et démêler des pointes aux racines pas l’inverse avec 1 peigne à larges dents !) Puis vient le séchage (ou l’asséchage voire aridification de la chevelure) généralement l’étape que j’appelle « Finish him ! », le séchoir est mis en puissance max et elle le colle sur les cheveux tout en les peignant dans 1 sens ou dans l’autre WHY ?? Tu me casses les cheveux et tu annules tous les effets bénéfiques de l’hydratation apportée par le démêlant ou le soin.

 

Ensuite on graisse les cheveux, un petit coup de séchoir encore et ensuite elle tresse pour poser le tissage: ça c’est la version soft !

La version « féroce »

Alors une cliente arrive, elle a son tissage sur la tête et elle veut en faire un nouveau.

1. On lui enlève son tissage

2. On détresse

3. On défrise

Si si,, vous avez bien lu ! Oui ! On lui défrise les cheveux direct après avoir enlevé son tissage !!!! Inutile de dire qu’ils sont secs donc fragiles et que le défrisage ne fait que les achever sans compter que le cuir chevelu malmené par le détressage est au bout de sa vie. En plus, on applique le défrisant sur toute la longueur du cheveu. Ehhh Dieu ! Après défrisage, on sèche * voir description du massacre évoqué plus haut.

4. On tresse pour coudre le nouveau tissage.

Voilà pourquoi certaines ont des cheveux fragiles, ont des alopécies (lééél au stade terminal), se plaignent que leurs cheveux ne poussent pas bien qu’elles aillent au salon tous les samedis ou tous les mois. Si la fille veut faire des tresses eh ben c’est pareil que pour le tissage ! Même processus ! on détresse, on défrise, on lave, on retresse. Si les cheveux pouvaient parler on entendrait des cris du genre : woooyayoye!! au secooours !!! j’ai soif !! j’ai chaud !!au secours laisse-moi respirer !!! Dimbalima !! Ou achèves moi ! coupes moi ! je t’en supplie j’en peux plus !

Tout ceci, sur fond de télénovelas à la tv où la coiffeuse manque de t’arracher les cheveux, bulbe compris (car elle tresse en regardant la tv si si !) parce que Ricardo a couché avec la mère de Clara qui se trouve être aussi sa sœur et belle-mère en même temps et que Eduardo le tuera s’il l’apprend car da fa sokhor !

Et malheur à toi si tu oses lui faire une remarque ! Madame fait la gueule, tire la tronche en mode niangal pendant toute la séance de torture. Euh c’est MA tête (c’est moi qui me balade avec sur mes épaules). Je ne vais pas juste m’asseoir et te laisser faire n’importe quoi ! Généralement c’est la proprio du salon qui s’y connait et quand elle n’est pas là, ça part en freestyle. Sans parler des remarques saf si jamais tu refuses de te défriser parce-que le dernier date d’à peine 1 mois ou que tu es nappy : sa karaw bi do ko à froid ? li dafa nakhari peigné way !

Bref !…les vraies coiffeuses là -car il y en a aussi thank GOD !-qui savent comment faire, aidez vos sœurs, formez les nguir yalla ! Quant à nous les filles, youtube et google doivent devenir nos meilleurs amis, apprenons à nous occuper de nos cheveux que l’on soit nappy ou défrisée.

Wa salam !

Ps: Je n’ai pas mentionné l’histoire d’équilibre entre hydratation et protéines, affaire de porosité tout ça là, je pense que pour celles dont j’ai parlé là, ce sont des concepts beaucoup trop abstraits. Que Dieu nous vienne en aide !
Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

5 Comments


  1. Locko

    August 27, 2017 at 10:41 pm

    Hey le shampooing! Je revoies encore la coiffeuse ”gratter” avec ses ongles. God! J’ai tellement fui le salon de coiffure après. Lors de ma transition, dans un autre salon, une coiffeuse m’avait demandé de me défriser prohaine fois que je viendrai même si j’avais déjà spécifié que zéro défrisage now. Mais le pire je crois ce sont les tresses serrées! Limite elles veulent t’arracher les cheveux. Merci pour cet article ano way!

    Reply

  2. Astou

    August 28, 2017 at 9:24 am

    C’est tellement vrai, à l’époque lorsque je regardais l’émission “elles sont toutes belles” et que je voyais ces coiffeuses martyriser les cheveux des candidates j’étais horrifiée! ( et ce passage obligé au défrisage après avoir enlevé les tresses ou tissages sans se poser de questions et enchaîner directement sur la coiffure!) Nos coiffeuses ont besoin d’être formées sur le cheveu afro et au service client…

    Reply

  3. AWA

    August 28, 2017 at 10:04 am

    Vraiment merci pour cet article !! C’est trop vrai !! Elles ne savent rien faire pour la plupart et c’est désolant!
    Le pire c’est qu’elles vous feront croire que tant que tu ne te tresses pas tes cheveux se cassent pfff !! Je préfére hydrater mes cheveux quotidiennement que de les agresser avec des tresses serrées.
    Pour ma part, depuis que j’évite nos chères coiffeuses du bled, mes cheveux se portent mieux et me remercient tous les jours. Je fais mes propres soins, et mes propres coiffures protectrices toute seule grâce aux précieux conseils des youtubeuses.

    Reply

  4. Maimouna

    August 28, 2017 at 4:55 pm

    J’ai l’impression que tu as lu dans mes pensées pour écrire cet article
    Surtout la partie où elles tirent la tronche quand tu leur fais une remarque! Après c’est pour te “Dieuw” à la seconde ou tu quittes le salon
    Not to mention le défrisage forcé “seu karaw dafeu nakhari peigner ” well gee excuse me if the way I handle MY hair is not convenient for YOU … *tchipatou + khéélou*

    Reply

  5. Kitou

    August 31, 2017 at 8:20 am

    “Tout ceci, sur fond de télénovelas à la tv où la coiffeuse manque de t’arracher les cheveux, bulbe compris (car elle tresse en regardant la tv si si !) parce que Ricardo a couché avec la mère de Clara qui se trouve être aussi sa sœur et belle-mère en même temps et que Eduardo le tuera s’il l’apprend car da fa sokhor !”

    je suis pliéééééééé de riiiiiiiiires c’est trooooooooopp vrai et me rappelle combien ça me soule quand je suis pressée et que la coiffeuse ralentit le rythme cause she’s busy with this f…. telenovelas.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

Epouse, maman, CDI mais…frustrée

Guest: anonyme Hello, Je voudrais aborder un sujet ...