Guest Posts/ Contributions

« Non Sénégal Dou Dem » disent-ils

Guest: Anonyme

Titre: Le Sénégal ne se développera pas, disent-ils

——————

Plus intelligent, plus discipliné, mieux éduqué et plus ambitieux que la grande majorité du pays. Ah bon? Comment vont vos chevilles?

Je parle de cette génération de leaders passifs.

Ces jeunes entre 20 et 30 ans qui pensent avoir une forte personnalité parce qu’ils passent leur temps à se plaindre ! Diplômée ou non, ayant une très grande estime de ses capacités, sens pointu de l’observation et de la critique, il n’hésite pas à commenter en mal le gaspillage pendant les khews (=baptêmes, mariages, etc), l’indiscipline dans la rue, la corruption, la politique, les vidéos buzz et les élucubrations sur le net pour conclure avec un “noonnn Sénégal dou dem”. Il a une parfaite expérience réelle ou virtuelle des sociétés occidentales où évidemment tout se passe mieux (bien sûr) ! De préférence un B2G (Back to Galsen). C’est un plus! From US, France, Canada ou banlieue Dakaroise peu importe. L’essentiel c’est d’être déconnecté des réalités du pays pendant quelques temps de manière volontaire ou non. Cette étape est essentielle. Elle permet de se dissocier des “autres” qui ne voient pas le danger, qui sont la cause de tous ces maux et qui ne font rien pour y remédier pour pouvoir les regarder de haut et lancer d’un ton désespérer “non c’est que Sénégal mo doul dem!”

Seulement cher ami, si c’est tellement bien ailleurs, pourquoi vous n’y restez pas? Ah pardon !!! le patriotisme!!! Cher patriote, je te rappelle qu’en qualité de jeune de ce pays tu es un acteur. Si tu passes ton temps à commenter les actes des autres… évidemment que Sénégal dou dem. Liguéyal té bayi wakh dji (=travaille et arrête de parler). Vous restez aussi parce que tamit… Sénégal dafa nekh (Le Sénégal est doux)! On a le soleil (dédicace à Monsieur le ministre 😉 ) et les personnes sont chaleureuses et généreuses même si amougnou (=elles sont sans le sou).

La Téranga (=l’accueil) que l’on apprécie tant!

Seulement notre jeune leader est carré! héhéhééé!!! tcheuy! Il n’aime pas l’incompétence, la lenteur et la passivité. Il s’énerve et il se plaint. Mais jeune frère, jeune soeur prenons quelques exemples : – Quand j’arrive au restaurant, il y’a une grande différence entre “Sokhnassi na nga def? (=Madame comment tu vas?)  ya ngui si diam? (= tu as la paix?)  Béne cocktail la beuguone stp (=je voudrais un cocktail svp0” et un “Bonsoir, un cocktail svp!” en sortant mon téléphone pour préparer le snap.

Dans le deuxième cas, on finit en général par dire que le service c’est toujours n’importe quoi dans ce pays, Sénégal dou dem. Le client est roi mais la serveuse n’est pas ton esclave! Comme on dit “thieb bou nekh, djam mo ko gueune” (=mieux vaut la paix, qu’un bon plat de riz). Be kind! – L’agent de l’administration est en train de prendre son petit déjeuner au lieu de s’occuper de ton dossier? Avec un “yaw khana sérère nga?” (=tu es sérère?) et un “Diap si rek sama thiamigne” (=je compte sur toi, aide ton frère), vous gagnez plus sa sympathie. Plutôt que de lui dire à quel point il est incompétent, que vous payez vos impôts ou que vous avez besoin de ce dossier en urgence. Parce que rappelons quand même qu’il a un salaire de merde le gars! Si en plus il doit se taper un fils de patron ou un arriviste qui est très malpoli, mon wieux!!!! tu peux attendre ton document! C’est lui le patron derrière ce bureau. C’est ce manque d’humilité qui empêche souvent une intégration parfaite dans cette société que nous oublions parfois. De nombreuses entreprises se cassent la figure parce qu’elles adressent mal leurs cibles et c’est finalement pour se justifier d’un “le marché sénégalais est très particulier”. Bien sûr! lol !

Ce bien-être et cette proximité dans les échanges, nous en avons besoin! Diam dafa nekh!!!! okhoo. Dans nos interactions quotidiennes personnelles comme professionnelles : la fraternité, la compassion, le partage.

Amougnou tiep mais ame nagn diam. Bon, ame nagn tiep sakh, mais le jeune leader ne consomme pas toujours local. Il devrait pourtant… enfin, je divague. Nos mamans dépensent certes des millions dans les cérémonies, mais est-ce vraiment du gâchis ? Disons simplement que c’est de l’argent qui circule, c’est de la nourriture que l’on partage et ce sont des retrouvailles en famille. Tu apportes le soukarou koor à ta belle-mère parce qu’elle a mis au monde l’homme qui te donne du plaisir tous les jours!!! Elle lui a donné une éducation de sorte à ce que tu veuilles de lui comme partenaire de vie. Un peu de reconnaissance bon sang ! A la fin du mois tu donnes de ton salaire à tes proches parents parce qu’ils le méritent, parce qu’ils en ont besoin, parce que yalla dénk na la ass touute et surtout parce que at the end of the day, alalou adouna dong la! Fii lagn koy bayi. Peut-être qu’en réfléchissant sur l’intérêt de ces pratiques traditionnelles et leur raisons premières on pourrait y trouver une forme de beauté. I do!

L’indiscipline ame na fi, évidemment ! On le constate au quotidien. Mais à beau mentir celui qui vient de loin. Ce n’est pas en critiquant ou en donnant l’exemple d’une société étrangère que nous allons changer les mentalités mais c’est en montrant l’exemple. Vous voyez un adulte avoir un comportement défavorable à la communauté ? Rappelez-vous qu’on ne redresse pas un baobab, prenez juste la relève et réparer du mieux que vous pouvez. Cherchons plutôt à éduquer les plus jeunes à avoir les comportements qu’il faut en étant proche d’eux. Faisons preuve d’altruisme et de modestie, c’est le seul moyen de partager réellement.

Sénégal béné bop la, gnoune gneupay dem wala gnoune gneup gnou tokk. (=on ne pourra se développer qu’ensemble)

Love 😛

 

Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

18 Comments


  1. Mandiaye

    October 19, 2017 at 6:25 am

    Hum je comprends parfaitement le message que l’auteur cherche a transmettre, et je pense qu’il ya du vrai sur quelques points.

    Mais ce post dans l’ensemble (sans parler du fait qu’il répète en partie ce qu’il dénonce) est kinda un avocat du laisser aller et de la médiocrité.

    Je suis de ceux qui détestent les blablas inutiles, mais pointer du doigt un problème est le 1er pas vers sa résolution. Je déteste cette expression car elle tend plus vers “laissons tomber c’est mort” qu’autre chose, mais ne sous estime pas l’effet qu’un “Sénégal dou demm” peut avoir en tombant dans l’oreille d’une personne prête a agir(la preuve tu es bien la, enfin…).

    On a besoin de plusieurs type de personnes pour créer un changement, celui qui parle mais n’agit pas, celui qui agit mais ne parle pas, et celui qui fait les 2. Je pense avoir beaucoup trop parlé, je m’en vais dormir, oups, agir !

    Reply

  2. Rama

    October 19, 2017 at 8:39 am

    C’etait bien parti hein, mais…
    What is wrong with “Bonjour, u cocktail svp”? Il y a une difference entre etre poli et etre cordial. Je n’ai pas vraiment/toujours envie de diamassanté en commandant mon verre. Cela fait de la serveuse mon esclave? Big lol.
    Aussi, 8h c’est 8h. Le travail prime. Meme soula feikkei nguey ndekki waro xar koula wax ngue diouk def seu liguey. Honnetement un peu déçue parce que comme dit MANDIAYE, c’est encourager la médiocrité, la paresse, et un manque du sens du travail, et un non respect des personnes que tu sers. Lol moway, we can do better

    TEAM MASLA LIMITE

    Reply

    • A young girl

      October 19, 2017 at 1:31 pm

      Parfaitement d’accord. Surtout que c’est son travail, il est payé pour even tho c’est un salaire de “merde” mokey soutoural alors le client n’a pas a le supplier ou a négocier pour son service.

      Reply

      • Mrs

        October 19, 2017 at 5:59 pm

        Cordialité sakh bonjour ley commencer, les serveuses de brioche dorée qui ne répondent jamais au bonjour là.
        En sachant que c’est avec les salamecs qu’on” va bien te dépasser”. Exemple: Un serveur à l’aéroport à qui j’ai demandé où sont leurs wc a eu le culot de me rendre unhun Lo fay daf. Et c’est avec grand plaisir que je l’ai ramassé. Depuis oui je ne parle plus le wolof avec quelqu’un que je ne connais pas. C trop facile d’être malpoli et je n’ai pas toujours assez de tact et de patience pour les conneries. Faut arrêter

        Reply

        • Awa

          October 20, 2017 at 12:22 pm

          “Depuis je ne parle plus wolof avec quelqu’un que je ne connais pas”? Donc tu penses que c’est la langue le problème? Tu viens tu parles en français ou en anglais direct pour instaurer un complexe et créer un sentiment d’infériorité dès le premier contact. C’est une très grande preuve d’humilité en effet. Pour info, tu peux très bien parler en wolof et instaurer un respect mutuel. Si des changements doivent être apportés pour que Sénégal dem, estimer les langues nationales à leur juste valeur ne sera certainement pas en reste jeune leader 😉

          Reply

  3. La plus belle

    October 19, 2017 at 10:38 am

    NK ,vraiment désolée de te le dire ,mais tèèye moome je ne suis pas trop d’accord avec toi . je pense être une personne très calme,bien éduquée (un peu trop d’ailleurs me disent mes collègues), empathique et allergique aux embrouilles . Mais si il y a une chose qui me met toujours hors de moi ce sont les serveurs dans les restaurants . je comprends qu’il ait un salaire de merde et que ça ne soit pas évident de pouvoir assurer tout le temps ,mais je suis désolée il a choisi ce boulot donc il doit bien le faire ou il n’a qu’a aller voir ailleurs un boulot ou les gens ne le fatiguerai pas . Idem pour ceux qui sont dans l’administration ,so beugué aam yokouté aak barké dans ce que tu fais tu dois le faire avec amour et rigueur quelque soit le boulot que tu fais . Toi NK si tu n’étais pas rigoureuse par rapport a ton travail en serais-tu arrivée là aujourd’hui ? non je ne le pense pas . en tout cas maane moome sama liguèye damako diokh akh bamou meut seuk . du temps ou avais de petits boulots en mode stage ou cdd (qui n’étaient pas forcément bien payé et des patrons pas du tout facile je me tuais à la tache .donc pourquoi doit-on supporter leur arrogance parce qu’ils ont des boulots pas bien payés ?

    Reply

    • NK

      October 19, 2017 at 10:54 am

      Hello la plus belle, je n’en suis pas l’auteure, j’ai mis en première ligne que le guest était anonyme 😉

      Reply

  4. NFW

    October 19, 2017 at 10:51 am

    Hello, je fais malheureusement partie de cette populasse qui n’a pas envie de perdre son temps malgré que je ne sois ni fille de X ou Y… Diamasaneteh ok lou nekk dafaa ame fougn ko wara deffeh à mon humble avis.
    On est pas tous pareil mom mais il faut un minimum vital pour dem comme tu dis et on en est loin du compte.

    Reply

  5. Sophie-Steph

    October 19, 2017 at 12:00 pm

    Pour la première fois je ne suis pas du tout d’accord avec un billet sur ce bolg. Après certes chacun est libre d’avoir son point du vue sur la société sénégalaise.
    Le mien est le même que celui des commentaires qui précèdent. Quand quelque chose ne va pas il faut le dire. Et trop de choses ne vont pas dans notre pays. “L’argent dans les khew c’est de l’argent qui circule” ah bon? Je n’était pas au courant que djokolanté avait un impacte sur l’accroisssement du PIB. Le fonctionnaire qui prend son ndéki aux heures de boulot? Sorry mais ne pas diamasanté avec lui ne signifie pas manquer de correction; on peut rester poli sans être obligé de masla. Qu’il gagne un salaire de merde (ce qui est un autre fléau à dénoncer) n’est pas la faute des usagers du service public qui OUI IL FAUT LE DIRE, PAYENT LEURS IMPÔTS.
    “Sénégal dou dem” n’est pas une expression propre au type de personne décrit par l’auteur, qui parlent sans rien faire.J’aime particulièrement la phrase de Mandiaye : ne pas sous-estimer l’effet que cela peut avoir sur une personne prête à agir. Et des personnes prêtes à agir (et qui agissent) il y en a beaucoup plus qu’on ne le pense.

    Reply

  6. Aziz

    October 19, 2017 at 2:28 pm

    Genrou auteur bi motakh “senegal du demmm”
    Sincerely
    Le jeune entre 20 et 30 ans qui se plaint tout le temps
    Massla avec le serveur pour qu’il fasse son travail, pourquoi?
    Massla avec l’agent de l’administration qu’il fasse son travail, pourquoi?
    Soukeurou koor, geste bo khamner soko defoul ta belle famille te juge, geste bo khamner ta femme se sent obligée de le faire sinon elle devient l’ennemi publique N°1, pourquoi?
    Dépenser des sommes exhorbitante dans les ngentés et consor or la personne a d’autre priorité “xadjj neu fenene”, pourquoi?
    Recevoir un “waarou gaar” or whatever que tu devras multiplier par chai pa combien pour rendre ca à la belle famille lors du bapteme, pourquoi?
    Sincerely,
    Le jeune entre 20 et 30 ans qui se plaint tout le temps

    Reply

    • Dij

      October 19, 2017 at 2:51 pm

      So true!

      Reply

    • Maimouna

      October 19, 2017 at 7:43 pm

      You tried it.
      Pourquoi je vais cajoler un agent de l’administration pour qu’il fasse le travail pour lequel il est payé ? Je suis d’accord sur le fait d’être poli et courtois (même si parfois ce n’est pas réciproque) mais je ne devrais pas avoir à bap quelqu’un pour qu’il fasse son travail.
      Si on pointe du doigt ce qui ne va pas c’est parce qu’on est conscient qu’on est capable de mieux faire. Ne rien dire, c’est encourager le laisser aller et la médiocrité. When you love someone you want them to be the best version of themselves et c’est pareil avec le Sénégal. Je crois au potentiel de mon pays, mais certaines attitudes et pratiques qui nous tirent vers le bas méritent d’être dénoncées.

      Reply

    • l'auteur

      October 20, 2017 at 12:35 pm

      Il ne s’agit pas de massla avec le serveur mais plutôt de répandre une ambiance saine où que l’on soit. Que nous apprenons de à valoriser chaque personne dans son travail. Au final qu’est ce que ça nous coûte d’être sympathique? Rien. A la limite on reçoit en retour cette attention que l’on donne. C’est une notion qui reste très importante quand on est manager et qu’on souhaite emmener ses équipes à donner le meilleur. Tu es jeune et certainement sensibiliser à celà dans le milieu professionnel, pourquoi ne pas le pratiquer au quotidien? Tu ne seras que mieux servit et tu montreras l’exemple. Peut être même que ce serveur aura de l’estime pour ta personnalité et que tu lui donneras envie d’être lui aussi plus respectueux avec sa communauté. Et c’est comme ça qu’il faut mener le changement.
      Concernant les ndawtal et téranga, soukarou koor. Je dis bien qu’en réfléchissant sur les causes premières on pourrait y trouver une forme de beauté. Quand tu souhaite célébrer un heureux événement : mariage, baptême, le ndawtal sert originellement à t’aider financièrement à organiser ta fête. Je ne vois pas en celà une grande différence avec celui qui organise un apéro à PAris et que chacun apporte une boisson ou des chips. L’union fait la force. C’est une beauté évidente. Après les histoires de doubler la mise et autres, ce sont des pratiques nouvelles… qui gâche en effet la beauté. Mais c’est pas parce qu’un vêtement est sale qu’il faut le jeter, on le lave.

      Reply

  7. Issa

    October 19, 2017 at 3:55 pm

    Je ne me rappelle pas avoir déjà commenté un article sur un quelconque blog, mais là je me sens obligé. Et pour dire une seule chose: AMEN!
    S’il y a bien une chose qui peut m’exaspère dernièrement c’est ce “Sénégal dou dém” sortant de la bouche de gens qui n’ont jamais rien fait pour que mou dém. “Be the change you want to see in the world” comme disait l’autre. Tu penses que le productivisme et l’efficacité sont les buts ultimes de la vie et que les “sénégalités” sont des pertes de temps et d’argent? Soit, grand bien t’en fasses. Mais pourquoi pré-supposer que c’est ta vision du monde la bonne et que celui qui ne veut pas de cette vie-là t’est inférieur?
    En fait jpense qu’au final tout dépend de la destination qui se cache derrière ce “dou niou dém”. Si “dém” c’est ne devoir se dire bonjour avec un sourire que quand on a besoin l’un de l’autre, supprimer ces “inutilités” que sont nos khéws et autres cordialités pour se consacrer à l’ “essentiel”: “travailler plus pour gagner plus”. Si c’est ça le “dém” alors yalla bou niou meuss dém. Certains sont très bien ici, avec les défauts de nos qualités.
    Après bien sûr je peux parfaitement comprendre que certains aspects de cela puisse exaspérer (attention, je ne dis pas que c’est le monde des bisounours), mais perso je ne pense pas que j’échangerais cela pour rien au monde.
    Donc encore une fois, merci à l’auteur(e) 😉

    Reply

  8. NG

    October 19, 2017 at 4:19 pm

    Senegal dou dem di nga ko yagg degg. Nakh li nitt wara deff si lou djadou douko deff Senegal ndiaye.
    Que fait tu des gens qui s’endettent pour assurer les frais exhorbitants des khews ? Il faut vraiment nous expliquer comment un khew peut nous permettre de fludifier l’argent. Au contraire, c’est un puit sans fonds. Bougnou la diokhe djouni soubeu nga wara delo gnari djouni.
    Et l’accueil du service public parlons en. Quand tu laches ton boulot pour venir recuperer un simple papier, on te fait vivre une misère. Lolou akh la si nitt. C’est pas parce que tu gagnes un petit salaire que tu dois te permettre tout et n’importe quoi. Ligey bougnou leu si fey deureum sakh da nga ko wara deff nimou ware sinon tu ne l’acceptes.
    Les serveurs mom douma si sakh wakh. Nakh franchement yene yi yabatela.
    Tous ces gens qui critiquent n’ont qu’une seule envie voir les choses changer. Tu peux taper sur ceux qui ne font rien mais vraiment epargnez ceux qui ont fait un simple constat. Deugg dong nak legn wakh. Tout marche au ralenti dans ce pays. Les impacts sont terribles pour notre quotidien.
    Si toi c’est ce qui te convient, tant mieux mais laisse les autres espérez le meilleur pour ce pays.

    Reply

    • l'auteur(e)

      October 20, 2017 at 12:58 pm

      Les khéw développent le commerce à travers les achats pours les yébi et autres par exemple. Essayes d’arrêter les mariages de juin à septembre et le marché HLM sera désert. Chômage pour tous! Les khew créent des emplois mêmes temporaires ceux qui sont en cuisine, au service, ceux qui font de la location de matériel. Seulement chacun doit garder en tête que l’objectif du khew n’es pas le voyeurisme, mais de partager son bonheur avec tes amis et ta famille.
      C’est là que se trouve l’échec du système. Si on s’entête à dévoiler sa capacité financière à tout bout de champ et à ne pas valoriser l’humain dans nos actions quotidiennes, on crée une société matérialiste à deux vitesses. Ce qui est très dangereux : source de violences sociales, de haine inter-ethnique, de crises politiques etc. Les gens qui s’endettent pour assurer des frais exorbitants sont victimes de ce système par inconscience. Le problème c’est leur état d’esprit mais pas l’événement. C’est le même phénomène que l’on retrouve avec ceux qui s’habillent chics, qui ont de belles voiture mais qui n’investissent pas dans la scolarisation de leurs enfants.
      Concernant l’accueil dans les services publics, c’est embêtant certes, mais c’est aussi facile d’attaquer le monsieur dans son bureau. Si nos députés gagnait moins pour que la prise en charge médicale du personnel d’accueil soit améliorer, peut-être que ce monsieur aurait plus de temps à accorder à son métier plutôt que d’espérer qu’un client sympa lui glisse un billet à défaut d’un sourire.
      Si on veut que les choses marchent il faut d’abord nous intéresser à la valorisation de l’humain plutôt que de systématiquement jeter la pierre. Il ne suffit ma d’espérer, mais d’agir.

      Reply

  9. ANO.MA

    October 20, 2017 at 11:45 pm

    J’aime vraiment beaucoup ce blog et la plupart des articles qui y sont qu’ils soient de guests ou de NK mais là je ne suis pas du tout d’accord avec ce Guest. Beaucoup de gens du même avis m’ont déja marché sur la langue donc je m’abstiendrai. Kiss

    Reply

  10. salam

    October 23, 2017 at 7:44 pm

    sur certains points je suis d’accord avec l’auteur, du fait kan on fuit les realites du pays on se permet d critiquer celui ki n’arrive pas a nager. des fois on l’a fait en corrompant ou en etant aide. et com c la mentaliter de retourner et blaguer les gens com ne l’ont fait ns grand frere, nos tonton ou grand pere dpuis blaise diagne. Ns ne revons pas ensemble, on cherche plutot a se dissocier des autre. c ki cree un climat d’inimitie. kan des fois onse sent sent soulage parsk legui c chaud pour plein d’emigres, c parsk les gens ki ont eu des reves brises se sentent offusques des pavanages de ces gens la ki viennent leur chiper leur moussos. nos star, nos ministre nos pdg se glorifient parsk ils ont fait leur etudes avt d revenir diriger les autre,et on se permet de venir critiques les laisses pour compt du system. on est tous responsabl ce ki critik en premier. si chacun change son comportement commencant le chef, le reste suivra, lexample avc un DG peut en cacher un autr, on a vu les deux cas. des gens ki ont l complex du francais ou d langlais, des con ki ne respect k ceux ki les pietinent, mentalites des 4 communards de negre d champ. le premier responsabl est le gouvernement, les marabouts a la con, apresarrive ceux ki rester tjrs servil, con et ignorant moutonnes. malheureusmt chacun se dit intelligent. notr system a failli, bien aide aussi par le toubab ki applaudi notr perte, et on est tjrs sur les aveuglement. la television ki glorifie des esprit d gueweul ki ns ont rien apportes d positiv. si c pas guer ses 4 communard, ou mbacke mbacke mo takh ndar mo gueun tarder, gneup daw nagn, le rest di jang alxuran du matin au soir, di xar yallah on se dit tous senegalais mais on le pense pas commencant par Macky

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

La Gêne face au divorce – L’autre visage de la violence conjugale au Sénégal

Auteur: anonyme La violence conjugale a un autre ...

error: Content is protected but I love you though!!