Guest Posts/ Contributions

Croire en Dieu après un drame

Auteur : Tonton.

Titre : Croire en Dieu après un drame


Après un drame, et si l’on avait foi en nous, l’autre et en Dieu ?

J’ai appris beaucoup sur l’Homme en général ces dernières semaines en observant deux âmes sœurs se déchirer sans laisser du temps au temps.

Aujourd’hui, une de mes proches se retrouve dans la tourmente. Appelons la Kiné. Kiné a fait une fausse couche il y a quelques semaines avec des complications. Elle vient de passer 2 jours à l’hôpital, et refuse de s’ouvrir à quiconque par peur de décevoir, par honte.

Oui, Kiné est tombée enceinte par accident. Elle a perdu la grossesse alors qu’elle venait seulement de l’apprendre. Comment ? Après une infection qui supposément aurait été contractée chez un gynécologue de la place à Dakar. Un gynécologue. Imaginez-vous, vous allez voir un gynécologue pour confirmer que vous êtes enceinte. Il vous fait un écho, vous salit par ses mots et son manque de tact, et cause la perte de votre grossesse. Pourquoi ? Par manque d’hygiène. Aujourd’hui mon amie est inconsolable et cette perte la hantera sans doute pour les années à venir…

Aujourd’hui, mon amie a contracté une infection qui lui a valu sa grossesse, sa dignité, ce qui lui restait de son estime, et peut-être sa capacité à procréer plus tard. Aujourd’hui, mon amie se voit affronter tout cela seule. Suite à des problèmes de couple, l’homme qu’elle aime et avec qui elle voulait se construire a disparu après lui avoir promis de l’aider et l’épauler dans cette épreuve. Aujourd’hui, mon amie se voit obligée de se soigner après s’être rendue chez un gynécologue. Et La culpabilité, elle l’endosse totalement. Et je suis impuissant face à la situation.

Je la vois se replier sur elle-même sans que je ne puisse faire quoique ce soit. Kiné se sent salie, jugée et coupable quant à cette perte. Que faire lorsqu’un être cher traverse une épreuve que nous ne pouvons comprendre ? Qui pourrait comprendre ? Comment lui faire comprendre que nous aussi, bien qu’étrangers à la situation, sommes là pour partager sa peine ? Comment lui faire comprendre que ce n’est pas de sa faute et qu’elle ne devrait pas se sentir coupable ? Comment faire comprendre à une jeune femme qui vient de faire une fausse couche qu’elle a la vie devant elle et qu’il faut avoir foi en Dieu ?

De manière générale :

Après un drame, comment faire pour garder la foi et croire en la parole d’Allah ?

Ce drame m’a ouvert les yeux sur bon nombre de choses, en particulier sur les relations amoureuses. Le fait de la voir, essayant de gérer tout cela par elle-même, et souffrant de ne pouvoir partager avec la seule personne susceptible de comprendre parce que lui aussi été concerné, me touche énormément. Et c’est sans doute pour ça que j’écris aujourd’hui. Parce que je me pose beaucoup de questions & j’ai besoin de partager.

Et si l’amour suffisait et était plus fort que tout ? Et si l’on acceptait de ne pas appliquer de double-standard en termes de tromperie ? Et si l’on acceptait que l’être humain est faible et peut faire des erreurs sans pour autant être mauvais ? Et si l’on n’extrapolait pas tout au point de douter de tout et de tous ? Et si l’on écoutait et comprenait les excuses des personnes à qui l’on tient et qui tiennent à nous ? Et si l’on apprenait et cherchions réellement à devenir meilleurs ensembles ?

Il est plus facile de trouver les défauts chez l’autre et de ne pas assumer les siens. Il est facile de dire qu’une personne n’assume pas ses torts lorsque c’est nous qui n’assumons pas le regard de l’autre, le jugement, la peur de retomber et d’être blessé à nouveau. Il est facile de se dédouaner de tout, et tomber dans cette facilité qui prônerait que tout est de la faute de l’autre. On crie pour que la vérité éclate au grand jour, mais pourquoi ne l’acceptons-nous pas lorsqu’elle se heurte à nos doutes ou ce que nous prenons pour acquis ?

Pourquoi ne pas prendre sur soi pour la femme que l’on aime plus que tout ? Aimer c’est faire passer l’autre avant quand ça ne va pas. Si elle s’est battue pour nous, au contraire nous ne devrions pas être lâches et nous cacher derrière ses erreurs ou les dires de nos proches. Il nous suffit de peu pour nous laisser persuader et convaincre que tout est de la faute de l’autre et que potentiellement l’autre est une mauvaise personne. Il est facile de dire que parce que quelqu’un a fait des erreurs par le passé, tout est possible avec lui. Il suffit de peu pour décider que nous ne nous battrons pas pour la femme que l’on aime alors qu’elle ferait tout pour nous.

Mais au final, et si tout n’était pas si grave ?

Et si l’on se comportait comme des hommes dignes dont elles pourraient être fier ? Et si l’on croyait en nos sentiments, et aux siens ? Et si l’on ne laissait pas la jalousie et la rancune nous aveugler ?

Et si chacun se mêlait de ce qui le regarde ? Et si les gens donnaient leur avis quant à nos relations sans pour autant interférer dessus ? Et si nos amis acceptaient que notre âme sœur ait fait des erreurs mais apprennent à la connaitre comme nous nous la connaissons ? Et si chacun se donnaient une chance sans crainte ni rancune ? Et si l’on ne se jugeaient pas pour rien ?

Et si l’on considérait que Dieu fait bien les choses ?

Et si cette grossesse était un don de Dieu? Et si cela avait servi à rapprocher mon amie et son ex-compagnon ? Et s’il ne l’avait pas abandonnée, seule après une fausse couche que lui aussi a réussi à causer ? Et s’il comprenait que personne ne devrait avoir à faire face à cela seule ?

Au final, ce drame aurait du tout remettre en perspective et leur faire comprendre que la vie est précieuse. N’attendons pas d’avoir notre lot de drame pour remettre les choses de la vie en perspective.

Tonton.

Share this Story

Related Posts

Facebook Comments

4 Comments


  1. La plus belle

    February 1, 2018 at 10:42 am

    bonjour NK , dina wakh waa idole gnou dakheu leu , tu me maaaaannnqueeeeeuuuhhh .
    comme je dis toujours,lou Yalla def khamneu loutakh et peut être qu’elle en sortira plus mature et beaucoup plus forte . avant quand j’avais des problèmes je pleurais ,je m’en voulais et j’en voulais aux autres .now je retiens la leçon et je me dis que DIEU sait ce qu’il fait et je laisse le temps au temps . la prière aussi il ne faut jamais l’oublier ,pour ma part la prière m’a énormément aidée. il faut qu’elle se reprenne et qu’elle essaye de passer à autre chose . et qu’elle fasse confiance au bon DIEU .

    Reply

  2. Anonymous

    February 1, 2018 at 12:40 pm

    Heyooo Bandammm (hapulaar voice !!! ) namonalaaa

    Cher Auteur , que ton amie se reprenne ! Il est très difficile de subir un drame seule surtout lorsque les responsabilités sont partagées . Se remettre en question oui , mais ressasser le passé et se poser trop de questions , peut lui faire passer à coté des perspectives d’avenir .Les aspérités de la vie impliquent des transformations qui nous permettront de mieux appréhender le futur car ce n’est pas la taille de l’épreuve qui est déterminant mais la facon de l’aborder.Courage a elle et que Le Bon Dieu Lui facilite!

    Reply

  3. Anonymous

    February 2, 2018 at 7:37 am

    Ouah elle a attrapé son infection chez un gynéco???? Ah moi je veux savoir lequel en espérant que c’est pas le mien

    Reply

  4. CAD

    February 5, 2018 at 8:10 am

    Je vais partager une leçon que j’ai apprise en 2017 : This too shall pass.

    On peut se retrouver dans une situation tellement difficile qu’ill nous est impossible de croire en un futur meilleur. Mais crois moi OP, ça passera. Renforce ta foi en Dieu. Sache que ce sont ce genre de situations qui forge. Nous subissons pour avoir la carapace plus solide. Pour nous protéger et nous préparer pour les prochaines épreuves, parce qu’il y en aura, d’autres épreuves.
    Continue à être présent pour elle. Même si elle semble pouvoir se passer de ton soutien, continue quand même. Elle saura apprécier.
    De tout coeur avec vous. Du courage.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Check Also

Mbeugel is all – Une relation toxique peut en cacher une autre

Auteur: ANONYME Bonsoir NK, Ma femme et moi ...

error: Content is protected but I love you though!!